Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Une nouvelle « concertation préalable » autour du projet de bus Est TVM

Publié par Benoit Willot sur 22 Janvier 2007, 00:00am

Catégories : #transports

Le Trans-Val-de-Marne (TVM) dessert lune grande part du département, du marché de Rungis à Saint-Maur-Créteil. Le projet de prolongement jusqu’à Noisy-le-Grand, appelé Est-TVM, est soumis à une nouvelle concertation préalable à partir du 22 janvier 2007.

Le projet Est-TVM prévoit de relier Créteil à Noisy-le Grand grâce à une liaison de bus « majoritairement en site propre », desservant les villes de Saint-Maur-des-Fossés, Joinville-le-Pont, Champigny-sur-Marne, Bry-sur-Marne et Villiers-sur-Marne. L’aménagement de ces itinéraires permettra de diminuer les temps de parcours et de faciliter les correspondances avec les RER E et A.

Le projet sera accompagné d’un réaménagement des voies et des espaces publics (passages piétons, pistes cyclables, stationnement, livraison…).

Selon le conseil régional, « la concertation préalable constitue la première étape du projet ». Rappelons néanmoins que, après avoir fait l’objet de nombreux débats, l’extension à l’est du TVM a été lancée… en mars 2000. Une « concertation préalable » a d’ailleurs eu lieu en mai 2006. Elle concernait cette fois les viles de Saint-Maur-des-Fossés, Joinville-le-Pont, Champigny-sur-Marne, Bry-sur-Marne et  Villiers-sur-Marne (Val de Marne) ainsi que Noisy-le-Grand (Seine Saint Denis). Plus de six mois après la fin de ladite concertation, nous n’avons aucun retour sur ses résultats.

L’actuelle concertation ne semble donc porter que sur le tronçon du TVM qui passera dans Créteil. Elle est particulièrement discrète, puisque le site du syndicat des transports d’Île de France comme celui de la Ratp (pourtant co-organisateurs) ne la mentionnent pas.

À Créteil, le bus Est TVM emprunterait le site propre actuel du TVM de Saint-Maur jusqu’à l’École nationale de musique, puis la rue Déménitroux (site propre dans un sens), l’avenue Mauriac (sans site propre), l’avenue de la Brèche (site propre dans un sens), l’avenue de la France-Libre (sans site propre), l’avenue des Compagnons-de-la-Libération (sans site propre) et enfin la rue Arcos (sans site propre) avec un terminus à hauteur de l’église Saint Michel. Des aménagements de voiries, de feux tricolores, et de carrefours (notamment celui de la RN 186 / rue Déménitroux) sont nécessaires.

Voici donc le calendrier :

  • du 22 janvier au 23 février, des expositions sont présentées à l’Hôtel de ville de Créteil , à l’Hôtel du département et à la maison de la RATP (Paris, Gare de Lyon) ;
  •  les remarques sont consignées sur un registre à la disposition du public à la mairie de Créteil ou réceptionnées à l’adresse e-mail est-tvm@stif-idf.fr ;
  •  une réunion publique aura lieu le 6 février 2007 à 20 h 30 à l’école nationale de musique Marcel-Dadi à Créteil.

La Région Île-de-France, l’État et le département du Val-de-Marne s’étaient engagés à financer le projet. Ils avaient inscrit une enveloppe de 25,91 millions d’euros au Contrat de Plan 2000-2006. Le financement ne concernait toutefois que le tracé de Saint-Maur / Créteil (RER A) jusqu’aux Boullereaux (RER E) à Champigny-sur-Marne. La mise en service de l ’Est-TVM reste prévue pour « fin 2011 ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents