Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Impôts locaux : +25% en 2 ans

Publié par benoit Willot sur 5 Janvier 2005, 00:00am

Catégories : #gestion communale

En 2004 et 2005, la taxe d'habitation (principal impôt local pour les ménages) aura augmenté de 25%. Et pourtant, le taux de cette même taxe n'a pas bougé.

Il n'y a aucune magie. Le maire a décidé de supprimer, en deux temps, un abattament qui diminuait l'effet réel de cet impôt.

La commune, comme toutes les collectivités, souffre évidemment d'un transfert de charges de la part de l'Etat. Mais elle a aussi sa part de responsabilité ; et surtout, il est choquant de voir que, en contrepartie des impôts, les services vont en diminuant - comme le montre la fermeture du centre municipal de santé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laurent FEIGENBAUM 09/04/2011 10:03



Je cite : "Merci de m'être exprimé!", c'est tout à fait idiot,  l'auteur se remercie lui-même !


Il aurait dû écrire : "Merci de m'avoir laissé la possibilité de m'exprimer", non ?



Thomas 08/01/2005 23:50

Monsieur,
Principe général qui ne s'applique pas que dans votre commune:plus d'agent = plus d'impots car il faut bien les payer = politique de la gauche.moins d'agent = possibilité de baisse des impots = politique de la droite.
C'est mécanique et logique.
il y a en effet un transfert de charges de l'état vers les collectivités locales et les mairies entre autres, mais vous avez aussi de plus en plus de pouvoir... il faut le reconnaitre!
Les francais sont asphyxiés par le nombre de fonctionnaires qui sont beaucoup moins rentable, qui font grève en permanence et qui bloque la France.
Pour info, en languedoc roussillon depuis que la gauche est passé à la région, les impots n'ont jamais autant augmenté. Il y a eu aussi beaucoup de suppression d'emploi réalisé par le président de la région de gauche. Derniere suppression en date: le financement d'un organisme privé d'aide au retour à l'emploi (60 personnes mises sur le carreau la veille de noel). Son seul défaut: faire deux fois mieux que le public avec deux fois moins de budget.... à vous de juger!Merci de m'être exprimé!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents