Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Concertation sur l’aménagement du tronc commun autoroutier : le compte rendu souligne que « la réalisation d’un projet d’amélioration de l’environnement est urgente »

Publié par Benoit Willot sur 31 Janvier 2007, 00:00am

Catégories : #autoroute

La concertation autour de l’aménagement du tronc commun aux autoroutes A4 et A86 s’est terminée le 20 décembre 2006. Jean-Pierre Tiffon, qui a animé le processus, vient de mettre en ligne le compte rendu sur le site Internet de la concertation. Il a choisi de le centrer « sur les éléments structurants du projet : la largeur et les fonctionnalités de l’ouvrage, les objectifs et les moyens de réduction des nuisances acoustiques, l’emprise de l’ouvrage et son insertion paysagère, la réduction de la pollution de l ’eau. » 

Je reprends ici les conclusions du rapporteur, qui avait un mandat de la Commission nationale du débat public (Cndp). Les passages en gras ont été soulignés par Jean-Pierre Tiffon. 

« Il convient de noter que, loin de procéder par surenchères, de nombreux intervenants ont cherché à élaborer des compromis raisonnables. En choisissant cette voie de la coopération et cette recherche de compromis, ces acteurs du territoire ont fait un pari : celui d’être ainsi mieux entendus par ceux qui décideront dans les prochaines semaines. 

« La convergence de ces acteurs s’est opérée sur les points suivants :  

 

-          La réalisation d’un projet d’amélioration de l’environnement est opportune et urgente.  

-          Ni le scénario A, ni le scénario B en l’état actuel, ne répondent aux attentes exprimées sur les territoires.  

-          Un projet, permettant de garantir les objectifs de réduction des nuisances sonores et de limiter les impacts visuels et écologiques sur le territoire, a été esquissé pendant la concertation. Sa finalisation semble à portée de main.  

-          La réalisation des projets complémentaires (circulations douces, aménagement des voiries locales et des terrains annexes) est nécessaire et suppose d’approfondir les discussions dans les communes ou entre les communes concernées. 

-          Les décisions concernant le lancement officiel du projet sont attendues avec une réelle impatience. 

-          Le prolongement du travail de coopération engagé entre l’équipe projet et les acteurs de la concertation est souhaité. »  

 

Le compte rendu avait été présenté aux maires et députés le 26/01/2007 par Bernard Tomasini, préfet du Val de Marne, Bernard Landrieu , préfet d’Île de France, Francis Rol-Tanguy, directeur régional de l’équipement ainsi que Jean-Pierre Tiffon, Cndp. 

Il devrait être présenté aux associations vers le 15 février.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents