Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 00:00

Claude Mann , né en 1940, commence une carrière cinématographique, marquée notamment par sa collaboration avec le réalisateur français Jacques Demy, pour lequel il interprète La Baie des Anges en compagnie de Jeanne Moreau (1963). 

On le verra ensuite dans L'Âge ingrat de Gilles Grangier (1964) où il côtoie Jean Gabin, Fernandel et Marie Dubois , puis dans Compartiment tueurs de Costa-Gavras (1965) avec Yves Montand, Jacques Perrin, Catherine Allégret, Jean-Louis Trintignant, Simone Signoret, Charles Denner et Michel Piccoli. 

Il figure ensuite à l’affiche de L'Homme qui trahit la Mafia, film de Charles Gérard sorti en 1967, avec Robert Hossein, Claudine Coster, puis à celle de L'Armée des ombres de Jean-Pierre Melville (1969). 

Pendant les années 1970, il continue à travailler pour le petit et le grand écran (par exemple avec La Bonne Année de Claude Lelouch en 1973, aux côtés de Lino Ventura et Françoise Fabian). Mais Claude Mann prend également part à l’aventure d’un nouveau style de music-hall avec le café-théâtre Le Café de la Gare à Paris.

Le Café de la Gare est né le 12 juin 1969, des rêves de Romain Bouteille et Coluche, d'abord, puis d'une bande de copains qui s'étaient rencontrés pendant les événements de mai 68 : Sotha, Patrick Dewaere, Henri Guybet, Jean-Michel Haas, Miou-Miou, Catherine Mitry et Gérard Lefèvre.

Claude Mann les rejoint ensuite, en compagnie de Rufus, Jean-Pierre Sentier, Henri Dès, Jacques Higelin, Alan Stivell... Il collabore notamment avec Romain Bouteille, Sotha et François Dyrek.

Depuis les années 1980, il se consacre principalement au théâtre. D’abord interprète, il se met ensuite à la mise en scène.

Il fonde à Joinville-le-Pont en 2001 un théâtre qui prend le nom d’un de ses anciens compagnons du Café de la Gare, le théâtre François Dyrek. Il en assure depuis la direction. Géré par l’association Bords de Scène, le théâtre François Dyrek est la seule structure professionnelle sur la commune. Claude Mann y mobilise de multiples talents : acteur, metteur en scène, parfois même auteur… en plus de directeur de la salle.

Le théâtre François Dyrek dispose dorénavant d’un site Internet.

théâtre François Dyrek: 7, Bd de Polangis 94340 Joinville-le-Pont

Renseignements et réservations : tél.: 01 48 85 09 29

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans théâtre & danse
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes