Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

7 février 2007 3 07 /02 /février /2007 00:00

Notre amie Évelyne Picard, 64 ans, juge d'instruction au pôle financier de Paris, est morte vendredi 2 février au terme d'une lutte courageuse contre le cancer. Je reprends ici la biographie que lui consacre le quotidien Le Monde du (05/02/2007) auquel elle était très attachée. 

« Née le 8 novembre 1942, elle avait d'abord suivi de brillantes études, intégré l'Ecole normale supérieure de Fontenay-aux-Roses et passé avec succès l'agrégation d'histoire-géographie. 

« Sa première vie professionnelle l'avait notamment conduite à enseigner durant trois ans au lycée français de Rome. Sa rigueur morale était déjà, en ce temps, sa marque. La curiosité aussi et le souci de se confronter à de nouveaux défis. 

« Au tout début des années 1980, elle change de vie professionnelle et devient magistrate. 

« Elle est alors successivement substitut du procureur de la République et juge d'instruction. En 2003, elle est nommée vice-présidente chargée de l'instruction au tribunal de grande instance de Paris. 

« De la culture classique à l'expertise des dossiers de délinquance astucieuse, il y a un pas. 

« Mais Évelyne Picard se passionne pour les dossiers financiers. Elle devient très vite une spécialiste de la procédure pénale, du droit des affaires et de ses arcanes. 

« "Un juge de référence pour les jeunes", témoigne Françoise Neher, doyen des juges d'instruction au pôle financier de Paris. 

« Elle démêle les dossiers les plus divers, passant de l'affaire des billets gratuits d'Air France à la procédure visant les administrateurs soupçonnés d'avoir obtenu des prêts avantageux de la Société de banque occidentale (SDBO). Son goût de la précision et sa capacité de travail sont appréciés par tous. 

« Parallèlement à cette vie professionnelle intense et à l'éducation de ses quatre enfants, Évelyne Picard n'a jamais renoncé à une vie d'engagement multiple et ancrée à gauche. 

« Impliquée dans les luttes conduites par le SGEN-CFDT, elle fut aussi une militante active du GISTI et du Syndicat de la magistrature dont elle fut un temps la trésorière. 

« Son calme et son esprit d'analyse n'étaient jamais un frein à son désir de lutter pour les causes qui lui tenaient à cœur. Elle releva de même le défi du combat politique sous les couleurs du Parti socialiste.

C'est ainsi qu'elle fit deux mandats au conseil municipal de Créteil à partir de 1977 et qu'elle n'hésita pas à se présenter en 1997 à l'élection législative dans la 5ème circonscription du Val-de-Marne. » 

Évelyne Picard s’était à nouveau présentée aux suffrages des électeurs de Bry, Champigny (Centre et Est) et Le Perreux en 2002. Elle avait alors recueilli 42% des suffrages face au député Ump Gilles Carrez. 

Elle avait intégré le conseil d'administration de la Société des lecteurs du Monde, présidé alors par Alain Minc, en 1992, en succédant à Marie-Claire Mendès France.

On retiendra peut-être une de ses dernières interventions publiques, le 22 octobre 2006:

« La justice est un département très délaissé dans le budget de l'état. Pour moi, la France devrait faire un effort énorme en ce qui concerne la justice des mineurs (et pourtant, je ne suis pas juge pour enfants...). Contrairement aux éclats de voix de N. Sarkozy, il faut multiplier les éducateurs et les structures adaptées aux jeunes qui perdent la route de la citoyenneté. C'est cela qui rendrait la France plus solidaire. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Parti socialiste
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes