Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 00:00

Le collectif joinvillais du Réseau éducation sans frontières (Resf) appelait à un rassemblement festif samedi 10 mars 2007 en faveur de la régularisation de la situation de la famille Zorila (trois personnes d’origines moldaves, installées à Joinville-le-Pont depuis deux ans, et toujours sans-papiers). La rencontre avait pour but de demander la levée de l’arrêté préfectoral de reconduite à la frontière qui vise le père, Veaceslav. Parmi les interventions, la jeune Albina , une élève de l’école Eugène Voisin, qui a particulièrement ému les participants.

La manifestation a rassemblé plus de 300 personnes devant le collège Jean Charcot. Plusieurs organes de presse étaient présents (AFP, Le Parisien).

Le 10 mars 2007, 86 personnes ont accepté de parrainer la famille Zorila , tandis que plusieurs centaines signaient la pétition.

Au sein des citoyens et militants associatifs qui ont répondu à l’appel de Resf, on relevait la présence de responsables de plusieurs associations de parents d’élèves de diverses obédiences et d’élus de toutes tendances politiques.

Au milieu des signataires, on identifiait Odette Terrade, ancienne sénatrice (Pcf) du Val de Marne, Annie Lahmer , conseillère municipale (Verts) de Nogent sur Marne, Philippe Pailler, adjoint (Ps) au maire de Fresnes et Louis-Mohamed Seye, conseiller municipal (Ps) de Fontenay-sous-Bois.

Plusieurs élus de Joinville-le-Pont ont également apporté leur appui à la famille Zorila , dont Michel Laval , conseiller municipal (Joinville écologie), Areski Oudjebour , conseiller municipal (Udf), Pierre Aubry , maire (divers droite), Jean-Jacques Gressier , premier adjoint (Ump) et tous les élus de la liste à gauche, au pluriel : Janine Alquier , Michèle Jeannin , Claude Guiffard et Benoit Willot.

La sous-préfecture, qui a été saisie par le collectif, la mairie de Joinville et plusieurs personnalités ou associations, a accepté de reconsidérer leur demande et a fixé un rendez-vous début avril.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans sans papiers
commenter cet article

commentaires

Ch.F 13/03/2007 10:21

Mr Willot vous etes mal renseigné, Pierre Aubry n'st pas un maire divers droite, il est encarté UMP, c'est vrai qu'a la derniere election ou il s'est presenté il avait l'investiture de la nouvelle UDF donc apres les presidentilles il changera certainement encore de bord ... par rapport à la famille Zorila bien evidememnt chacun est libre de ses pensées mais Pierre Aubry pourrai t'il nous preciser pourquoi il s'en prend ouvertement aux familles sans papiers hebergés a l'HIPOTEL en faisant comprendre qu'il doivent quitter Joinville, pour des raisons purement electoralistes et que par ailleurs il soutient la famille Zorila officiellement ? De toute façon tout le monde sait que Pierre AUBRY va se representer aux Municipales pour laisser la place a son fils avec une base la plus large possible a la façon Bayrou....

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes