Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Verts : quelle différence ?

Publié par Benoit Willot sur 14 Avril 2007, 21:13pm

Catégories : #Verts

Faute d’un accord avec les socialistes, les Verts ont décidé de présenter des candidats dans l’ensemble des circonscriptions, par exemple dans le Val de Marne.

Le 2 avril, ils présentaient à Créteil leurs candidats, dont deux vedettes : le député européen Alain Lipietz concourra dans la 11ème circonscription (Villejuif), tandis que la porte-parole nationale, Cécile Duflot s’alignera dans la 3ème (Villeneuve Saint Georges). Comme lors des précédents scrutins, c’est la conseillère municipale de Nogent, Annie Lahmer , qui s’alignera dans la 7ème circonscription, qui comprend également Joinville-le-Pont et deux cantons de Champigny et Saint Maur.

En évoquant leur programme, les Verts ont privilégié les thèmes nationaux. Mais, selon le quotidien Le Parisien (3/04/2007), la porte-parole départementale des Verts, Chantal Duchène a voulu insister sur des clivages : « au plan local, nous marquons notre différence sur le projet du doublement de la A4, auquel nous sommes opposés, et sur la régularisation des sans-papiers. »

Mais où est cette différence ? Pendant l’ensemble du débat public sur le doublement de l’autoroute A4, fin 2006, tous les élus, toutes les formations politiques, toutes les associations se sont prononcées publiquement contre le projet d’élargissement… Quant au soutien aux sans-papiers, on trouve des élus de différentes tendances, en particulier de tous les partis de la gauche, et des militants associatifs ou des citoyens de tous horizons parmi les parrains des familles menacées d’expulsion ou au sein des collectifs du réseau éducation sans frontières.

Alain Lipietz a espéré que ses candidats feraient 7 à 8% et estimé que ce serai honorable que Dominique Voynet obtienne « au moins » 3% des voix lors du scrutin présidentiel. Souhaitons que la gauche écologiste conserve une place significative dans l’échiquier politique. Mais remarquons qu’à afficher de fausses divergences, elle n’apporte pas grand chose de neuf au débat politique.

 Cécile Duflot, conseillère municipale de Villeneuve Saint Georges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents