Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 23:00

La lettre d'information francilienne « Metropol, Paris vu de gauche » publie, dans son numéro d’avril 2007, un point de vue sur les partenariats publics privés (PPP) prévus pour plusieurs équipements du Bois de Vincennes : le parc zoologique et l’Institut national des sports (Insep). C’est également à un PPP que l’État compte recourir pour l’aménagement du tronc commun aux autoroutes A4 et A86.

 

« La discrétion du bois de Vincennes, forêt parisienne nichée en Val de Marne, favoriserait-elle les expérimentations hasardeuses ? Lancés en catimini dans ce secteur, deux « partenariats public privé » connaissent en tout cas de sérieux ratés. Ces contrats « PPP » –une importation récente de l’Angleterre blairiste– consistent pour une collectivité publique à déléguer à long terme au secteur privé non seulement l’exploitation d’un service public mais aussi le financement, la construction et l’essentiel de sa maîtrise. Un contrat concernant l’Institut national du sport (Insep) a été signé, en décembre, pour 30 ans entre l’Etat et Vinci, Accor et Casino pour maintenance, hôtellerie et restauration. Mais il est aujourd’hui sous le feu des syndicats et des sections sportives qui menacent de saisir les tribunaux. Un autre « contrat PPP » vise le zoo de Vincennes à rénover, dont la gestion doit revenir à l’un des 3 candidats en lice : Eiffage, Vinci à nouveau et Sodearif. Les études lancées annoncent de très lourds retards (2 à 3 ans) pour la réouverture du site. Autant de déboires pour le député UMP de Saint Mandé, Patrick Beaudouin, qui s’est engagé à fond derrière ces projets. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans environnement
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes