Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 23:00

Lors de la réunion du Conseil Départemental de la prévention de la délinquance du 6 mars 2007, Le Préfet a communiqué les chiffres de l’évolution de la délinquance en 2006 et sur les cinq dernières années.

Revue de détail de ces données communiquées par les services préfectoraux.

- la délinquance générale a baissé de 2,18% en 2006, de 10% depuis 2002 et de 20% s’agissant de la délinquance de voie publique depuis 2002.
- mais ce sont tout de même 94000 faits qui sont constatés annuellement.
- le taux de criminalité sur le département demeure parmi les plus élevés de France, 74,60 pour mille, ce qui place le Val-de-Marne en 10ème position en terme de délinquance.
- le taux d’élucidation est de l’ordre de 30%, conforme, parait-il, aux objectifs fixés par le Ministre de l’Intérieur.

Les services préfectoraux reconnaissent les limites des actions en matière de délinquance. Ils avouent en effet :
- que la délinquance de voie publique a seulement diminué de 2% en 2006 alors qu’elle diminuait plus fortement les années précédentes. Cette tendance est conforme à celle constatée sur la Seine-St-Denis, constat inquiétant s’il en est !
- que la part des mineurs dans les atteintes à l’intégrité physique s’est aggravée. Ils représentent près de 20% des personnes mises en cause.
- que 2990 faits de violences urbaines ont été enregistrés en 2006 dont 1061 incendies de voitures, ce qui représente 3 voitures par jour.
- que les atteintes à l’intégrité continuent de croître : +1,4 % de hausse en 2006. Et de s’ennorgueillir d’avoir limité la hausse de ces délits, dont la progression était plus marquée par le passé !
- que la délinquance est en augmentation sur les circonscriptions de sécurité suivantes : Ivry-sur-Seine + 7,6 %, Villeneuve-St-Georges (comprenant aussi Villeneuve-le-Roi et Valenton) + 5,4 %, Le Kremlin-Bicêtre (comprenant aussi Arcueil, Cachan, Gentilly et Villejuif) + 4,7 % et Nogent -sur-Marne + 1,7 % (la circonscription couvre également Joinville). Constat alarmant que la Préfecture tente de relativiser en expliquant que la plupart des autres circonscriptions ont “néanmoins affiché des diminutions significatives”.

La Préfecture reconnaît implicitement son incapacité à endiguer les phénomènes de violence contre les personnes puisque pour 2007, l’objectif est de “les contenir dans les proportions enregistrées en 2006, soit 1% d’augmentation”.

Triste bilan…

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans sécurité et justice
commenter cet article

commentaires

policeman 17/01/2008 13:31

le retour du pirate .....

G. PIRATE 15/05/2007 08:57

Entre 2002 et 2006 : la délinquance générale a baissé de 10% et de 20% s’agissant de la délinquance de voie publique !
Triste bilan...pour les socialistes ! Sous le gouvernement Jospin, Monsieur Willot, quels étaient les chiffres et vos commentaires ?

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes