Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

21 juin 2007 4 21 /06 /juin /2007 23:00

Le Val de Marne a vu naître un nouvel acteur du service de l ’emploi, non plus public, mais tout à fait privé.

Le 25 septembre 2006, l’Unédic (assurance chômage) a désigné la société britannique A4e, qui n’avait à l’époque aucune expérience et même aucune implantation en France, pour suivre des demandeurs d’emploi du département.

Fondée en 1986, Agency for employment (A4e) emploie plus de 1 500 personnes en Grande-Bretagne (son siège) mais aussi en Israël, en Allemagne ou en Pologne. Le Val de Marne constitue sa première (et unique) implantation dans l’hexagone. Elle se présente, de manière un peu énigmatique pour un français, comme « le plus grand fournisseur de services new deal britannique. »

Le communiqué dans lequel la société annonçait son entrée sur le marché national, écrit en un français approximatif, annonçait sans sourciller que « un fournisseur de formation et d’emploi britannique entreprend de réduire les taux de chômage en France en aidant des milliers de chercheurs d’emploi à retourner à la vie active. »

A4e, se réjouissait d’avoir signé avec l’Unédic « un prestigieux contrat pour aider 5 600 chômeurs à retrouver un emploi dans les deux ans dans la Vallée de la Marne, aux alentours de Paris. Il s’agit de la première réforme d’assistance sociale du pays et elle vise à réduire le chômage et la dépendance aux indemnités en France. »

Aujourd’hui, A4e dispose de deux agences à Créteil et Choisy, qui emploient 20 conseillers à l’emploi dédiés. L’Assédic lui a déjà fourni 700 demandeurs d’emploi qui « ont adhéré au programme A4e. » Il est difficile de conclure si cette « adhésion » est volontaire ou un peu contrainte.

A4e est aujourd’hui un des multiples concurrents privés de l’Anpe, et l’Unédic fait appel à eux pour une part importante de ses prestations d’accompagnement. Des groupes qui regardent avec gourmandise le projet de fusion de l ’Anpe et de l’Assédic, qui figure au programme de Nicolas Sarkozy et du gouvernement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Emploi
commenter cet article

commentaires

noname 15/12/2007 16:42

Bonjour,A vu de mon entretien avec A4E, je peux vous dire que cela est plutôt une adhésion contrainte, je cite " En accord avec l'anpe vous avez été sélectioné pour bénéficier d'un accompagnement  personalisé avec A4e" hors ici l'intérrésé n'a aucunement été consulté sur cet envie d'entretien, par ailleurs chez A4E on nous parle surtout de suivre nos engagement quand à notre  recherche  d'emploi, limite coupable, c'est a croire que l'on fait exprès d'être aux chomage. Sans oublier la critique sur les agent anpe on nous fait bien comprendre que si vous refusez vous serez radier des assedic.C'est donc cela, on y vient enfin, en moins de 10 minutes j'ai vu 2 personne se faire radier aussi simplement et repartir en ayant perdu tout confiance en notre système, ace rythme ca sera bientôt le plein emploi en france!Lors de mes entretien avec la société A4E, j'ai noté avec quel amateurisme les enmployés fon fassent aux chercheur d'emploi, quelle belle aspect commercial de nous dire "vous savez moi aussi j'était chercheur d'emploi"

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes