Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Disparition du militant communiste Guy-Virgile Martin

Publié par Benoit Willot sur 14 Juin 2007, 23:00pm

Catégories : #Gauche

Professeur retraité, Guy-Virgile Martin fut le secrétaire parlementaire de l’ancien secrétaire général du parti communiste, Georges Marchais (député d’Ivry et résidant à Champigny). Guy-Virgile Martin fut adjoint communiste au maire de Créteil de 1983 à 1989 et conseiller régional PCF d'Ile-de-France. Il est décédé le 7 juin 2007, à l'âge de 86 ans..

Engagé dans les forces françaises libres, il participe à la campagne d’Italie puis au débarquement en Normandie. Il milite ensuite en Afrique du Nord, avec le FLN algérien et devient un des responsables du parti communiste marocain, avant d’être expulsé du pays. Il devient ensuite militant syndical chez les enseignants, puis accompagne Georges Marchais.

En 2000, il manifeste son désaccord avec la ligne du Pcf, quitte ce parti et crée avec Guy Poussy, ancien conseiller général de Champigny Ouest, et Guy Gibout , ancien maire de Joinville-le-Pont, un groupe baptisé « Combat communiste ». Il était l’un des principaux rédacteurs de la revue de ce mouvement des « trois Guy », qui s’affirment « inquiets de la dérive social-démocrate du PCF ».

Lors de l’élection présidentielle, le groupe s’était montré très réservé vis-à-vis de la candidature de Marie-George Buffet. Au second tour, Guy-Virgile Martin estimait que « le vote populaire (…) ne saurait se constituer en étrier pour Ségolène Royal. Le bulletin blanc est le seul qui ne handicape pas l’avenir. »

Un hommage a été rendu, le 13 juin, par le maire de Créteil, mais aussi par les responsables communistes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gilberto 15/12/2008 01:13

engagé volontaire dans les forces françaises libres
a participé au débarquement de Normandie
et à la libération de Paris dans la 2éme D.B.
croix de guerre
enseignant, militant syndical et militant communiste
ancien maire adjoint de Créteil

Gilberto 15/12/2008 01:11

Les Guy n'etaient pas 3 mais 4 avec Guy Perlican.De plus il manque Gilberto Boni

Jacques Ghémard 26/07/2008 14:36

Engagé dans les FFL ? Z'étes sûrs ? Pas de confusion Armée de la Libération / FFL par hasard ?Italie et 2e DB ? Z'êtes sûrs ? Ce serait un cas rare !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents