Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 23:00

Dans le cadre de la Journée internationale de mobilisation sur les antennes-relais et le portable, l’Association du Coteau de Nogent (ACN), Coordination Priartem 94 et Priartem présentent en projection publique le documentaire « Antennes-relais : sommes nous tous des cobayes ? », réalisé par Joachima Fereira. 

Le documentaire présente des témoignages (52 mn) et sera présenté vendredi 22 juin 2007 à 20h30 à l’Institut Biblique, 39, grande rue Charles de Gaulle à Nogent sur Marne. (le plan sur Google

La projection sera suivie d’un débat (jusqu’ à 23 h) avec:

Janine Le Calvez, Présidente de l’Association Nationale Priartem (Pour une Réglementation des Implantations d’Antennes Relais de Téléphonie Mobile)

Marc Arazi , Président de l’Association du Coteau de Nogent et coordinateur départemental Priartem pour le Val de Marne

Agnès Perrin , Présidente de l’association Santé et Environnement Vieux Saint Maur, membre de la coordination 94

Pour l’ACN, qui mène de nombreuses actions dans ce domaine, avec « 54 000 antennes-relais sur le territoire français. Plus de 50 millions de portables en France. Le développement de la téléphonie mobile est récent. Pourtant, nombre de riverains souffrent de maux de tête , insomnies, très grandes fatigues, nausées, vertiges… depuis qu’ils sont exposés aux rayonnements des antennes relais. Implantées le plus souvent sans la moindre concertation, dans leur environnement proche.

« Contrairement à de nombreuses affirmations des opérateurs de téléphonie mobile, de nombreux résultats de recherche donnent sens, au niveau scientifique, à ces maux et pathologies. L’accumulation de résultats récents sur les effets génotoxiques des ondes de la téléphonie mobile est particulièrement préoccupante. »

La salle est à 5 mn à pied du RER A de Nogent sur Marne et à 10 mn à pied du RER E Nogent le Perreux).

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans rencontres et débats
commenter cet article

commentaires

zab 19/06/2007 15:07

Bonjour,Très intéressant cette conférence. Avec grande surprise, je  viens justement d'être démarchée par courrier par un opérateur pour installer une antenne relais sur ma maison! Ils proposent jusqu'à 6000 Euros par an pour ça!!! J'avais été ravie d'apprendre que celles installées sur le collège Jules Ferry allaient enfin disparaître; ce que j'attend avec impatience (ça avait été voté au CA du collège il y a plusieurs mois déjà), ce n'est pas pour en installer une sur notre toit. Ce qui m'inquiète, c'est que je ne suis certainement pas la seule dans le quartier à être démarchée, et je crains que certains se laissent tenter par les gains, au détriment de leur santé et de celle d'autrui. N'avons-nous aucun recours au cas ou un voisin donne l'autorisation de poser une antenne relais sur son habitation???

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes