Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Plus de 200 personnes, dont une centaine d’enfants, sont hébergés dans des structures d’urgence à Joinville-le-Pont

Publié par Benoit Willot sur 10 Juillet 2007, 23:00pm

Catégories : #mal-logés

La commune de Joinville-le-Pont compte sur son sol une structure officielle compte sept lits. Elle est désormais ouverte toute l’année.

Mais il y a également deux établissements qui, sans en avoir aucunement le statut, sont, de fait, des « hôtels sociaux », c’est à dire recevant de manière presqu’exclusive des personnes en difficulté (familles en crise, mal logés, sans papiers, etc.). Rue Edmée Lheureux, Hipotel est le plus important. Autrefois appelé Campanile, il a consacré plus de 70 chambres à cette activité. Home Hotel, avenue du président Wilson, n’a pas grand chose d’un vrai hôtel. Mais le petit établissement semble concentrer dans ses 8 chambres, des familles de grande taille.

Les écoles de Joinville accueillent près de 50 enfants logés dans des hôtels sociaux : 47 sont prévus à la rentrée 2007, dont 40 venant de l’Hipotel. Compte tenu des bébés, des enfants scolarisés dans des écoles d’autres communes, au collège ou en lycée, on peut supposer qu’il y a plus de 100 enfants vivant dans des petites chambres.

C’est dans les maternelles que le nombre d’enfants est le plus conséquent. Jean de la Fontaine accueille une vingtaine d’enfants de familles hébergées, l’école du Centre et celle de P’tit Gibus en ont chacune 7 ou 8.

En primaire, c’est à Eugène Voisin qu’on dénombre un peu moins d’une dizaine d’élèves venant d’un hôtel. Il y en a beaucoup moins au Parangon ou à Palissy.

 Home Hôtel, avenue Wilson (Joinville)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents