Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


1935 : Léon Lecestre devient maire de Joinville

Publié par Benoit Willot sur 23 Août 2007, 23:00pm

Catégories : #Histoire politique de Joinville

À l’occasion du scrutin de 1935, la commune de Joinville-le-Pont change une nouvelle fois de premier magistrat. Léon Lecestre (1877 – 1955) est élu en remplacement de Georges Emile Briolay.

L’élection a lieu les 5 et 12  mai 1935. Il se déroule au scrutin de liste majoritaire à deux tours avec possibilité de panachage. Les femmes n’ont pas le droit de vote ni la possibilité de se présenter. La ville comptait, au recensement de 1931, 13.425 habitants.

Robert Derivière, militant socialiste SFIO dirige la liste socialiste. Les socialistes recueillirent une moyenne de 374 voix, sur 3 046 suffrages exprimés (12,3%), et se désistent au second tour pour la liste communiste.

Robert Deloche (futur maire de Joinville le Pont) dirige la liste communiste. Selon le quotidien du PCF, L’Humanité, la liste recueille 690 voix de moyenne au premier tour (22,7%) et 1 152 au second grâce au désistement des socialistes ; elle eut deux élus, Robert Deloche et Paul Rouhaud (tous deux PCF).

Paul Rouhaud, artisan chauffeur de taxi, né en 1891 refuse de répondre le 27 septembre 1939, au cours d’une séance du conseil, à une question du maire : « Approuvez-vous ou non le Pacte germano-soviétique ? ». Le conseil de préfecture le déchoit de son mandat le 9 février 1940 pour appartenance au Parti communiste.

Sources : Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, dirigé par Jean Maîtron, éditions de l’Atelier et base de données Maires GenWeb.

Pour en savoir plus : les élections à Joinville-le-Pont.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents