Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Le conseil général contre le doublement de l’autoroute

Publié par Benoit Willot sur 19 Août 2007, 23:00pm

Catégories : #autoroute

Le conseil général du Val de Marne a adopté un vœu pour le « maintien à titre définitif de la chaussée actuelle commune aux autoroutes A4 et A86 dans leur traversée de Joinville-le-Pont » que je tiens à publier.

« Le conseil général du Val de Marne, 

Considérant les graves nuisances qui résulteraient de la réalisation du tracé prévu de l’autoroute A86 dans sa traversée de Joinville-le-Pont qui prévoit deux nouveaux ouvrages enjambant la Marne et jouxtant de chaque côté l’actuelle autoroute A4, ce qui ferait passer les véhicules très près des habitations de ce quartier résidentiel,

Considérant que la traversée de Joinville-le-Pont s’effectue sur une chaussée d’une longueur inférieure à 1,500 km, comportant deux fois quatre voies,

Considérant les difficultés actuelles de financement pour la réalisation du programme routier en Région parisienne et particulièrement pour l’autoroute A86, l’économie qui résulterait de la suppression de ces deux ouvrages d’art serait très importante et doit être retenue,

Considérant les oppositions faites à ce projet par les vœux émis à l’unanimité par les conseils municipaux de Joinville-le-Pont en date du 15 décembre 1976 et du 22 juin 1977,

Considérant la ferme opposition de la population de ce quartier exprimée à maintes reprises par l’Association de sauvegarde de l ’environnement de Polangis,

Après en avoir délibéré : 

Demande le maintien à titre définitif de la chaussée actuelle commune aux autoroutes A4et A86 dans leur traversée de Joinville-le-Pont, protégée des nuisances phoniques par un écran anti-bruit efficace et esthétique. »

Précisons que ce vœu, a été voté… le 16 juin 1978, il y a bientôt 30 ans ! Il avait été présenté par Jean-Pierre Garchery, conseiller général divers droite de Joinville-le-Pont. Depuis, il n’y a à peu près rien à changer. Si ce n’est que, depuis ces trois décennies, la population n’est toujours pas « protégée des nuisances phoniques par un écran anti-bruit efficace et esthétique ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents