Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

10 juillet 2007 2 10 /07 /juillet /2007 23:44

L’association Priartèm, qui met en garde contre les dangers pour la santé de la téléphonie mobile et notamment des antennes-relais, et l’Association du Coteau de Nogent (Val de Marne) organisent le jeudi 12 juillet un petit comité d’accueil pour souhaiter « Bienvenue à Nogent sur Bouygues ! »

 

Une délégation devant la sous préfecture du Val de Marne le jeudi 12 juillet à pour protester contre le fait que tout soit fait pour permettre à l’opérateur Bouygues télécom d’installer ses antennes sur le toit de l’immeuble au 92, rue François Rolland à Nogent sur Marne, à quelques mètres d’habitations et d’une école maternelle.

 

Selon les associations, le 4 juillet 2007 Bouygues a tenté, une fois de plus en profitant des congés scolaires, de finaliser son installation sur un immeuble situé en plein cœur du groupe scolaire Val de Beauté (2500 élèves) et à trois mètres d’une locataire. Il a fait une fois de plus appel à la force publique. Cela fait plus de trois ans que riverains, parents et associations s’opposent à ce projet (deux pétitions de plus de cinq cent signataires) et n’arrivent pas à se faire entendre.

 

Les associations mettent en cause la position du maire de Nogent, Jacques Martin (Ump) et l’absence de résultats de la médiation du sous-préfet.

 

C’est pourquoi les associations veulent voir le sous-préfet. La délégation se rendra ensuite une centaine de mètres plus loin devant la permanence de Marie-Anne Montchamp , députée de la circonscription « pour lui demander de respecter ses promesses de campagne et savoir où en est la saisine du médiateur de la République. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans environnement
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes