Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

8 août 2007 3 08 /08 /août /2007 23:00

Vincent Charlot , un responsable socialiste, a livré l’analyse suivante des résultats électoraux dans le département pour la présidentielle et pour les législatives.

Ségolène Royal a réuni au premier tour des présidentielles 25.87% (plus qu'aucun autre candidat socialiste à l'exception de François Mitterrand en 1988) dépassant de deux points les résultats cumulés de Lionel Jospin, Jean-Pierre Chevènement et Christiane Taubira en 2002. Dans le Val de Marne,  c'est 183 058 voix et 29,0% qu'elle a obtenu soit près de 60 000 voix de plus que le trio précité. Au second tour, elle arrive à battre Sarkozy avec 50.2% et 304.000 voix.

 

Aux élections législatives qui ont suivi alors qu'on nous annonçait une chambre "bleu-horizon", nous arrivons à 50 députés en plus pour le PS et une majorité rétrécie.

 

Si nous affinons notre analyse, alors qu'on nous décrivait Ségolène Royal comme une droitière et une social-libérale, elle obtient ses meilleurs résultats dans les cités populaires. Au 1er tour de l'élection présidentielle, avec 29 %, elle obtient 3.50% de mieux que nos candidats aux élections législatives.

 

Dans les villes à direction communiste, elle obtient de très bons résultats (33.39% au premier tour et 59,16% au second tour avec 101.000 voix dans ces dix communes. Les candidats socialistes aux législatives se retrouvent à 11% de moins dans ces communes et près de 34.000 voix en moins. Cela est dû à un rebond important du PCF dans ses municipalités, même s'il est plus faible qu'en 2002.

 

Dans les 6 municipalités socialistes, Ségolène Royal obtient 33.81% au 1er tour et 54.44% au second avec 53878 voix. Les candidats du Ps obtiennent aux deux tours dans ces villes (sauf à L'Haÿ au deuxième tour) un pourcentage nettement supérieur et donc récupèrent un nombre de voix  important avec 59%. Cet élément souligne leur bonne implantation au niveau municipal.

 

La situation est un petit plus contrastée dans les villes divers gauche ou dirigées par nos alliés du PRG et du MRC, aboutissant à un pourcentage similaire. Remarque importante: dans la 3ème circonscription, Roger Gérard Schwartzenberg améliore le résultat de Ségolène Royal en pourcentage notamment sur le Plateau Briard.

 

Enfin, dans les 26 villes de droite, Ségolène Royal rassemble bien plus en pourcentage que les candidats socialistes aux législatives (23,81% au 1er tour et 41,60% au second tour avec 109523 voix contre 52306 voix au deuxième tour.

 

À cause du découpage Pasqua, il n’y a pas de rééquilibrage de la représentation nationale du Val de Marne.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Présidentielle
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes