Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


La presse couvre la législative

Publié par Benoit Willot sur 25 Septembre 2005, 23:00pm

Catégories : #Législatives

Libération (27/09/2005), commente (à propos des visites de Nicolas Sarkozy dans plusieurs sites) que "le patron ne fait pas l'élection". Il analyse le score de Marie-Anne Montchmap (UMP) en remarquant que "cet incontestable mieux est à relativiser : il y a trois ans, elle avait dix adversaires de droite qui totalisaient plus de 30%. Pour cette partielle, l'ex-secrétaire d'Etat aux handicapés n'avait que deux concurrents de droite: l'UDF (10,92%) et un divers droite (0,51%). En clair : elle pouvait logiquement espérer améliorer son score de 2O points".

Le Monde (27/09/2005), constate d’abord que Nadine Bogossian (PS) retrouvera au second tour son adversaire de 2002, Marie-Anne Montchmap (UMP). Le journal du soir voit, en dépit de l’apparent statu quo, « des déplacements de voix non négligeables » au profit de Geneviève Vidy (PCF) et de Annie Lahmer (Verts) ainsi que de Séverine de Compreignac (UDF) qui gagne 3 points.

Selon Le Figaro (26/09/2005), Nicolas Sarkozy a vu dans les résultats des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne la preuve que «les électrices et les électeurs comprennent et approuvent la ligne politique définie par l'UMP».

Pour Le Nouvel Observateur (26/09/2005), Marie-Anne Montchamp (UMP) a également dominé le premier tour de la législative partielle avec 40,47% des suffrages, loin devant la socialiste Nadine Bogossian (17,98%), la communiste Geneviève Vidy (12,52%), l'UDF Séverine de Compreignac (10,92%), la Verte Annie Lahmer (8,59%) et la FN Sylvie Letellier (7,60%). Au second tour, dimanche prochain, Mme Montchamp, ancienne secrétaire d'Etat aux Personnes handicapés dans le gouvernement Raffarin, part donc largement favorite face à Mme Bogossian .

Le Parisien (26/09/2005), considère que l’on a assisté à un « premier tour sans surprise, mais avec une faible participation ». (…)

 

 

 

« Seuls 24 % des inscrits se sont déplacés hier pour élire le député. Marie-Anne Montchamp, qui tente de reprendre son siège abandonné à son suppléant lors de son entrée dans le gouvernement Raffarin, arrive en tête des votes avec 40 %, soit beaucoup mieux qu'au 1 e r tour de 2002 (26,05 %). Avec elle, l'UMP gagne son pari de devancer largement l'UDF, dont la candidate, élue de Joinville, fait, selon Marie-Anne Montchamp, une « contre-performance » avec 10,57 % (9,30 en 2002). L'intéressée se dit « attristée par la faible participation » : 24,31 %. C'est donc à nouveau la candidate socialiste, Nadine Bogossian , qui tente pour la seconde fois sa chance sur cette élection, qui affrontera l'ex-secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées, « qui fait moins bien que les UMP réunis en 2002 : plus de 45 % ». Dans cette circonscription traditionnellement ancrée à droite, la socialiste fait aussi un moins bon score cette fois : 17,98 % contre 21,62 % en 2002, et ce malgré la présence de 8 candidats contre 20 en 2002. Grand bénéficiaire de cette consultation : le PC et les Verts. Geneviève Vidy obtient 12,52 % contre 4, 66 % en 2002, et Annie Lahmer fait 8,59 % des voix contre 3,53 %. Mais il est vrai aussi qu'ils se partagent les voix de l'extrême gauche absente. Marie-Anne Montchamp a profité de la notoriété cultivée au gouvernement. Elle a aussi reçu hier les fruits du soutien actif, jeudi soir, de Nicolas Sarkozy. Et ne semble pas avoir trop souffert de la querelle ouverte de début de campagne avec le maire UMP de Nogent, « où je fais un très bon score... ». Maire qui craint que son ex-adjointe ne vienne piétiner ses plates-bandes. Par un - heureux ? - hasard, Jacques Martin était hier soir invité au banquet du Nouvel An juif de Créteil, ce qui l'empêchait d'être en sa mairie pour la proclamation des résultats. Marie-Anne Montchamp avait de son côté prévu de rester dans sa permanence et n'est passée en mairies de Nogent et Joinville que tardivement. Elle part au second tour « confiante ». »

 

 

 

 

Nadine Bogossian Nadine Bogossian (PS)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents