Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


94 : les circonscriptions qui peuvent basculer

Publié par Benoit Willot sur 7 Mai 2012, 10:43am

Catégories : #Législatives

 

Actuellement, le Val de Marne comporte 12 circonscriptions législatives. Huit d’entre elles sont détenues par la droite. En2012, il n’y aura, suite au redécoupage que 11 circonscriptions, la septième (celle de Joinville-le-Pont étant supprimée).

Les 11 sortants (ceux dont la circonscription est maintenue) se représentent.

À gauche, les 3 socialistes ne devraient guère avoir de problème, la gauche ayant obtenu une confortable majorité dans leurs terres d’élection. C’est le cas de Laurent Cathala, maire de Créteil (2e), de René Rouquet, conseiller municipal d'Alfortville (9e) et de Jean-Yves Le Bouillonnec, maire de Cachan (11e).

Dans la 10e circonscription, François Hollande obtient également des scores importants. Pierre Gosnat, maire d'Ivry (Pcf) devra cependant compter sur son implantation locale pour s’imposer au premier tour, le candidat du Front de gauche ayant obtenu moins de voix que le socialiste à la présidentielle. 

La situation des députés de droite du Val-de-Marne, tous adhérents à l’Ump, est moins favorable.

Le maire de Saint-Maur, Henri Plagnol, est le seul à disposer d’une marge importante, puisque la droite dépasse 52% dans la 1ère circonscription, qui comprend également Bonneuil et un canton de Créteil.

Jacques-Alain Bénisti, maire de Villiers-sur-Marne, part également avec un net avantage dans la 4e circonscription, même si Nicolas Sarkozy a été nettement devancé dans sa commune. Ce dernier reste cependant en tête avec 51,5% sur l’ensemble du territoire.

Les cinq autres députés sortants de la défunte majorité présidentielle ont tous vu leur champion national devancé sur leurs terres.

C’est le cas, et il s’agit d’une grosse surprise, de Gilles Carrez, maire du Perreux. Le rajout de Nogent à cette circonscription était supposé éviter l’effet néfaste pour la droite de l’absorption du seul canton de Champigny qui ne lui était pas rattaché. Çà ne semble pas avoir suffi, puisque le nouveau président recueille 51,7% des suffrages.

Étonnement encore plus fort dans la 6e circonscription où le maire de Saint-Mandé, Patrick Beaudouin, voit la gauche en tête non seulement à Fontenay, mais même à Vincennes. Résultat, le score de François Hollande dépasse la moyenne nationale, avec 52,8%.

Dans la 8e circonscription Michel Herbillon, maire de Maisons-Alfort, avait été élu dès le premier tour avec 53,2% des voix. Il constate que dans sa circonscription agrandie à Joinville-le-Pont, le candidat Ump à la présidentielle doit se contenter de la seconde place, certes d’un cheveu (49,9%). La gauche est

Enfin, le maire de Thiais, Richard Dell'Agnola, dont le siège a souvent été présenté comme menacé, voit la gauche en tête dans quatre des cinq communes, y compris sa ville. Elle n’est en seconde place que dans la petite ville de Rungis. Avec à peine 42% des suffrages, le vote de droite est particulière faible sur l’ensemble de la nouvelle 7e circonscription (ex-12e).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Simon 12/05/2012 20:55


Cher Benoît,


 


Je tiens à apporter une correction. La candidate désignée se nomme Marie-Amélie Bertin et non seulement Amélie Bertin. Par ailleurs il s'agit d'Europe-Ecologie-Les Verts et non seulement Les
Verts, les deux mouvements ayant fusionné il y a un petit moment maintenant.


Enfin je précise ici que le suppléant de notre candidate aux élections législatives n'est autre que Michel Laval, animateur de EELV Joinville Autrement.


Ces précisions me semblaient d'importance.

Sauquet 07/05/2012 12:43


Qui se présente dans la 8 ième circonscription?M.Herbillon nous a informés de sa candidature le 23/04/2012!!!

Benoit Willot 08/05/2012 19:55



Je ferai le point sur les candidatures la semaine prochaine: les candidats connus actuellement sont Patricia Richard (Ps), Fatima Hamani Sénéchal (Front de gauche), Amélie Bertin (Les Verts).




Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents