Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Accessibilité en sommeil

Publié par Benoit Willot sur 1 Décembre 2011, 00:09am

Catégories : #Handicap

Tribune libre des élus de gauche de la liste Joinville en mouvement, parue dans « Joinville-le-Pont magazine » (décembre 2011).
Retrouvez les anciennes tribunes libres sur la page : Tribunes libres de la liste Joinville en mouvement

En février 2005, le parlement adoptait une loi pour l’égalité des droits des personnes handicapées. Ce texte, qui avait été présenté par Marie-Anne Montchamp, précédemment députée de Joinville, est ambitieux, car il vise à autoriser une utilisation par tous des lieux et espaces publics.
Les villes doivent mettre en place des commissions communales pour l’accessibilité des personnes handicapées (CCAPH), composées d’élus et techniciens, d’usagers et de personnes handicapées.
En novembre 2005, une délibération unanime du conseil municipal crée cette commission, et elle se met au travail en se réunissant trois à quatre fois par an. La participation est importante, avec plusieurs associations joinvillaises (Joinville écologie, A3P, comité Fanac) et des représentants des handicapés, notamment du foyer Bernard Palissy et des Ateliers de Polangis.
La commission examine des diagnostics de la voirie dans trois quartiers (Palissy, Marne, Vautier) ainsi que des bâtiments municipaux (écoles, crèches, foyers de personnes âgées, équipements culturels et sportifs, Hôtel de ville). Deux rapports annuels sont établis en 2007 et 2008 et présentés en conseil municipal, avec des propositions pour améliorer l'existant.
Par exemple, l’ascenseur de l’île Fanac fait partie des suggestions de la commission, comme les répétiteurs de feux piétons pour personnes malvoyantes, le réaménagement de la maternelle de Polangis ou la création de portes automatiques pour accéder à l’Hôtel de ville.
Les initiatives de la commune sont remarquées, et Joinville se voit accorder, en avril 2009, un Trophée de l’innovation pour l’accessibilité par l’association des maires d’Île de France.
Mais c’est précisément à cette date que le fonctionnement régulier de la CCAPH va s’interrompre. Il n’y a pas eu de réunion cette année, plus de comptes-rendus au conseil municipal depuis trois ans, plus de propositions nouvelles. Aucun document n’est plus mis à disposition des handicapés sur le site internet municipal.
Quant aux aménagements réalisés, force est de constater que beaucoup d’entre eux vieillissent mal. Ainsi, un test réalisé mi-novembre 2011 m’a permis de constater que plus des trois-quarts des systèmes sonores informant les aveugles sur les feux de signalisation ne fonctionnaient pas. Beaucoup de trottoirs sont impraticables à des personnes en fauteuil, parfois même lorsqu’ils ont été refaits récemment.
Aussi, je demanderai au conseil municipal fin novembre la remise en marche de la commission et la reprise d’un travail concerté pour que Joinville devienne un jour accessible à tous.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents