Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 12:00

Étrange compte rendu que celui de la « commission sécurité habitat dans le cadre du CLSPD » qui s’est tenue le 10 décembre 2010 en mairie de Joinville. Le CLSPD est l’acronyme du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance, constitué à Joinville-le-Pont l’an passé.

Pour que nul n’en ignore, je cite ici le passage le plus significatif de ce texte :

« Mr LEVY, Mme CHOURAKI, Mr RIOUSSET, Mr CASTEL, Mr LEFEVRE, Mr DUVERT, Mr ABOVICI et Mr GIRIN prennent ensuite successivement la parole jusqu'a la fin de la réunion qui est close par Mr FERREIRA à 12h35.

« La collection de griefs contre le Maire et ses services, les problèmes évoques voire les polémiques soulevées par ces différentes personnes n'entrant pas dans le cadre d'une réunion thématique de CLSPD et n'apportant rien de constructif à la réflexion commune attendue sur les mesures d'amélioration de la sécurité et de prévention de la délinquance, il n'en sera pas rendu-compte. Ces informations seront portées a la connaissance des élus concernes en vue de prochaines réunions de quartier.

« Les professionnels de l'habitat (bailleurs, syndics) n'ayant pas eu l'occasion de s'exprimer seront réunis prochainement dans une formation plus restreinte.

« Le Conseiller Municipal délégué à la Sécurité, Andre BIZEUL »

Qui sont les personnes mises en cause ?

M. Lévy est le président du conseil syndical Le Steeple Chase (quartier des Canadiens) ; Michel Castel est le président de l’Association Palissy Petit Parc ; M. Lefèvre, est le secrétaire et Esther Chouraki la présidente de l’Association de Défense du Quartier des Canadiens ; Michel Riousset est le président de l’Association de Sauvegarde de l'environnement Polangis / quai de la Marne (ASEP) ; Bernard Duvert est le président de l’Amicale Louis Jouvet CGL (quartier des Studios) ; Abovici est le président d’un conseil syndical (GODEST), et M. Girin représente le conseil syndical des Canotiers (Studios).

Bref, ce sont les représentants de quelques unes des plus grosses associations locales, et de quelques importants groupements de copropriétaires ou de locataires. Ils s’expriment et –bien que ce soient tous des gens polis, on déclare : « il n'en sera pas rendu-compte », sous prétexte qu’ils n’auraient dit « rien de constructif » et qu’ils auraient une « collection de griefs contre le Maire et ses services. »

La conclusion est trouvée : la prochaine fois, on se réunira sans eux, na !

Plusieurs des personnes qui avaient consacré une matinée à cette réunion ont peu goûté d’être traité si cavalièrement.

Bernard Duvert, président de l’Amicale Louis Jouvet CGL (Studios) proteste dans une lettre du 15 janvier 2010, contre le fait que le conseiller municipal qui signe ce compte rendu, André Bizeul, ait fait « le choix de censurer toutes les interventions des associations ou des représentants de copropriétaires. »

Michel Riousset, président de l’ASEP, dans un courrier du 18 janvier 2010, estime que « prêter aux associations présentes des critiques à l’égard du maire et de son équipe ne correspond en rien à la réalité et peut être considéré comme calomnieux ». Il s’interroge également sur l’identité du rédacteur du compte-rendu, remarquant qu’il n’y avait « plus aucun élu, à compter de la moitié de la réunion, pour répondre à nos questions. » André Bizeul avait en effet quitté la salle.

On remarquera que ces attaques contre les associations viennent après la tribune libre des élus de la majorité municipale, parue dans le bulletin Joinville-le-Pont magazine de janvier 2010, où l’on reprochait à des « responsables associatifs survoltés » d’avoir « volé » le débat sur les Hauts de Joinville, le 7 décembre 2009.

Pour ma part, je considère qu’il est extrêmement important d’entendre la voix des représentants d’associations sur tous les sujets qui les préoccupent – et de respecter leurs dirigeants. Sans les traiter comme des malfaiteurs ou des malpolis…

Lire le compte rendu de la « commission sécurité habitat dans le cadre du CLSPD » du 10 décembre 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans gestion communale
commenter cet article

commentaires

robin du bois de Vincennes 04/02/2010 16:48



Merci de nous éclairer, Monsieur Willot sur les pratiques ignobles de cette municipalité. Grâce à vous on sait dans quel camp sont les malfaiteurs.
Les Joinvillais comprennent jour aprés jour qu'ils se sont fait abuser, les prochaines élections vont leur permettre de faire le tri.



Marjo 04/02/2010 07:55


Il est en effet dommage que  les rédacturs de ce compte rendu que vous nous présentez ne soient pas capables de mettre en application ce que préconise le patron dans l'édito du
journal de joinville de janvier 2010 

Merci de continuer de nous informer, il faut vraiment que la population ait une vision plus large de ce qui se passe à Joinville.

Il est indispensable de savoir qu'à Joinville "on ne nous dit pas tout", que nos élus ne sont pas transparents, et surtout que certains Joinvillais sont méprisés.

Et pourtant, Monsieur Dosne avait bien ditqu'il était le Maire de tous les Joinvillais et qu'il ne laisserait personne sur le bord de la route

Amis des Canadiens, vous ne l'interessez pas.....


LEFEBVRE 03/02/2010 23:56


Des griefs?
Nous n'avons réclamé que ce qui est légitimme:
- Réhabilitation du quartier comme promis par Mr le Maire.
- 2 candélabres en panne depuis 1 an
- Demande de nettoyage des graffitis depuis 2 ans...
Ce sont des griefs ?


joinvillais d'en bas 03/02/2010 17:56


Pour ceux qui s'interrogent sur la véritable identité du rédacteur de cet inqualifiable compte-rendu, on reconnait bien les méthodes totalitaires du king des services.
Il est toujours là, tel Huggy les Bons Tuyaux pour donner ses conseils éclairés aux élus. C'est Monsieur Bizeul qui doit être content d'endosser la responsabilité d'un tel torchon. Merci Huggy !!!
à quand la prochaine ?


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes