Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Barbusse-Espérance : propositions des habitants

Publié par Benoit Willot sur 18 Octobre 2011, 23:04pm

Catégories : #quartiers

Les habitants du quartier Espérance-Barbusse, un ensemble d’immeubles dépendant de l’Office public Joinville-le-Pont Habitat, souffrent depuis plusieurs années de nombreux problèmes locaux : ascenseurs en panne, poubelles en plein air devant les habitations, squat et saleté dans les halls d’immeubles et les cages d’escalier…

L’ironie du sort étant que les locataires, paient 17,72€ de « provisions de charges sur les ordures ménagères » alors même qu’ils voient les poubelles devant chez eux, qu’ils sentent leur odeur quotidiennement, voire qu’ils tombent sur des rats se promenant aux alentours. C’est en particulier le cas des résidents du bâtiment E.

Face à l’inertie de la majorité municipale sur ces questions, l’amicale de locataires Efficience a organisé avec l’Office une réunion le mardi 4 octobre 2011, avec la présence notamment de la présidente de l’office, Chantal Durand, maire adjointe de Joinville-le-Pont, pour dénoncer tous ces soucis locaux, qui a réuni de nombreux locataires dans une salle pleine.

Indignés, en colère, parfois exaspérés, ils ont fait part de leur mécontentement et surtout du sentiment d’abandon dont ils souffrent aujourd’hui.

Mais au-delà des critiques, les résidents ont également mis en place un groupe de travail qui a formulé des propositions, comme le remplacement du local poubelles par un autre, non utilisé actuellement, et qui serait un peu agrandi.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des revendications faites pendant cette réunion et les réponses apportées par l’Office ainsi que les propositions des habitants sur le site de l’amicale de locataires Efficience.

La situation vécue par les résidents d’Espérance pose de nombreux problèmes, en matière de santé publique comme de sécurité. De plus, l’application par l’OPH d’un dispositif de surloyers pèse sur les ressources de certaines familles. J’ai apporté mon soutien à l’initiative des locataires et j’aurais à évoquer leur situation lors d’un prochain conseil municipal.

6129543451_4a67d82d17_m.jpg Ségolène Royal avec les résidents de Barbusse, 8 septembre 2011


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents