Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 00:00

Samedi 11 décembre 2010, la Librairie des Studios de Joinville-le-Pont accueille rien moins que quatre auteurs qui ont en commun, de manières différentes, de s’intéresser aux affaires criminelles.

Claude Cancès, qui vit dans le Gers, a passé trente cinq ans quai des Orfèvres, siège de la police judiciaire, d’abord à la brigade mondaine, puis à la criminelle, enfin à l’antigang avant de rejoindre l’état-major. Il est ensuite devenu, pendant quatre ans, chef de la sécurité de l’industriel Vincent Bolloré. Dans Histoire du 36, il raconte les anecdotes du quai des Orfèvres.

  • Claude Cancès, Histoire du 36, quai des Orfèvres, éditions Jacob-Duvernet, 2010

La journaliste Patricia Tourancheau (qui écrit dans Libération) s’intéresse à la traque au « tueur de l’Est parisien ». Guy Georges fut condamné à la prison à perpétuité en 2001 pour le meurtre de sept jeunes femmes. Sept ans ont été nécessaires pour l’arrêter en 1998 pour une brigade d’élite du quai des Orfèvres.

§         Patricia Tourancheau, Guy Georges, la traque, Fayard, 2010

C’est un roman policier que propose Karine Giebel, 39 ans, juriste dans une collectivité territoriale. Meurtres pour rédemption imagine un chantage : des policiers laissent fuir une jeune prisonnière si elle accepte de tuer pour eux.

http://www.rue-des-livres.com/images/livres/201008/9782265092051.jpg

§         Karine Giebel, Meurtres pour rédemption, Fleuve noir, 2010

Xavier-Marie Bonnot se situe sur un terrain plus politique. Réalisateur de documentaires pour la télévision, âgé de 38 ans et attaché à Marseille bien que vivant en Île de France. C’est dans cette ville que le passé de la guerre civile irlandaise rattrape, vingt ans après, un combattant de l’IRA. Le héros de ses précédents romans, Michel de Palma, dit le Baron, est chargé de l’enquête.

§         Xavier-Marie Bonnot, Les âmes sans nom, Belfond, 2009

Les quatre auteurs viendront dédicacer leurs livres.

  • Librairie des Studios : samedi 11 décembre 2010 de 10h à 13h - 4, allée Raymond Nègre Joinville-le-Pont (voir plan) – tél. : 01 55 96 60 24

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans littérature
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes