Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Culture et industrie à l’ombre

Publié par Benoit Willot sur 8 Août 2010, 23:09pm

Catégories : #histoire

Je poursuis ma présentation du travail de l’historien Philippe Landru, dans son site Cimetières de France et d’ailleurs, sur le cimetière de Joinville-le-Pont (Val de Marne).

Parmi les personnalités enterrées à Joinville, voici celles qui sont relevées. Elles illustrent des temps où les inventeurs d’industrie et les hommes de culture constituaient l’essentiel des notabilités :

Un certain Maxence Bonneau se signale par un buste en bronze signé de F.D. Salagnac.

« Charles Chapsal (1787-1858) : grammairien renommé (il enseigna au lycée Louis-le-Grand à Paris), il fut le principal auteur de la grammaire Noël. Ancien propriétaire du château Polangis, il fut maire de Joinville de 1843 à 1848, puis de juin 1852 jusqu’à sa mort.

« Jean-Marie Gille (1798-1868) : fabricant de porcelaines, inspirées par Bernard Palissy, il était propriétaire d’un vaste terrain à Joinville qu’il baptisa « Villa Palissy ». C’est après 1860 qu’il y développa des lotissements, et l’actuel cimetière. Il repose dans une chapelle ornée de son buste en marbre.

« Joseph Jougla (1846-1927) : fondateur de l’usine de plaques et de papiers photographiques en 19002 qui devint en 1911 l’usine Lumière-Jougla. C’est lui qui conseilla à Charles Pathé d’installer ses ateliers à Joinville.

« Le diplomate Henri Jougla de Morenas (1903-1955), bien connu des généalogistes et des héraldistes pour être l’auteur du Grand armorial de France, répertoriant généalogies et blasons de l’aristocratie.

« Jean-Baptiste Jupille (1869-1923) : jeune berger, il fut après Joseph Meister le second enfant mordu par un chien et atteint de la rage que Pasteur vaccina. Il devint ensuite employé à l’Institut Pasteur comme laborantin puis concierge et enfin gardien-chef.

« René Magnat (1903-1982) : second propriétaire et rénovateur de la guinguette « Chez Gégène ».

« Pierre Prévert (1906-1988) : frère de Jacques, il réalisa plusieurs films pour le cinéma ou la télévision (Les Compagnons de Baal).

« Pierre Schacken (+1870) : créateur de la ligne « Bastille-La Varenne ». Il fit construire le château qui porte son nom et dont le parc fut loti plus tard pour donner naissance au quartier des Bagaudes. Sa tombe est un cénotaphe puisqu’il fut par la suite transféré au cimetière Montparnasse. »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents