Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Décès d’un collégien

Publié par Benoit Willot sur 23 Novembre 2011, 19:06pm

Catégories : #écoles & collèges

François-Guillaume, élève en classe de sixième au collège Jules Ferry de Joinville-le-Pont, a été renversé par une voiture mardi 15 novembre, près de son domicile à Champigny. Il est décédé jeudi 17 des suites de ses blessures. Pratiquant le football, il était scolarisé à Joinville parce qu’il avait intégré la section sportive de l’établissement de Polangis.
Selon les informations de la police municipale, confirmées par le principal du collège et transmises par Virginie Tollard, maire adjointe à la vie scolaire de Joinville, le jeune garçon n’aurait pas respecté des règles de sécurité en traversant le carrefour.
Les enfants de sa classe ont été très touchés et l'Éducation nationale a mis à leur disposition un psychologue. Enseignants et parents ont manifesté leur sympathie à la famille.
Même si aucune faute particulière ne semble à incriminer et que l’enfant a été victime d'un accident, la présidente de l’association de parents d’élèves Fcpe pour le bas de Joinville, Stephanie Monge-Duplaix, assure que le drame réveille « un sentiment d'insécurité et d'impuissance ».
Joinville, comme Champigny sont traversés par de grands axes routiers dangereux. Il appartient aux parents de transmettre les bons réflexes aux enfants. Mais il revient également aux communes comme au département de réfléchir aux aménagements qui diminuent la dangerosité de ces voies. La Fcpe entend « réclamer à chaque conseil d'école » la réalisation de travaux de sécurisation de l’avenue Galliéni à Joinville.

  groupe-scolaire-jules-ferry-joinville-le-pont.jpg   Le collège Jules Ferry

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bertier 23/11/2011 20:32


L'an dernier en septembre, c'était déjà un 6ème du même collège renversé par une voiture devant le Kyriad. Ce n'était pas de la faute de la voiture, certes, mais l'endroit est dangereux et connu
pour être dangereux. 


Il y a deux ans, c'est un primaire qui a trouvé la mort sur cet axe à la Fourchette. 


J'observe que le niveau de sécurisation est élevé pendant les heures d'entrée et de sortie de classe. Mais en dehors de ces heures, l'avenue Galliéni ressemble à la jungle. 


La rue de Paris a été décorée comme un sapin de Noël par des panneaux lumineux qui indiquent les passafges piétons et la vitesse. Pourquoi ne pas en faire autant avenue Galliéni ? Ce n'est pas la
même compétences territoriales, OK, mais rien qu'au niveau municipal, des choses sont possibles : faire respecter les interdictions de traverser la voie d'en face de part et d'autre du pont,
lutter contre le stationnement sur les voies de bus... 


Je suis père de trois enfants, dont un en 5ème. Même lui n'a pas encore le droit de traverser seul la N4. Et je le déplore parce que ça me complique la vie, mais c'est trop dangereux. 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents