Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 11:13

La communauté d’agglomération Est Ensemble est la plus grande structure intercommunale et rassemble 9 communes de Seine Saint-Denis et 400 000 habitants (Montreuil, Bobigny, etc.). Elle avait décidé après sa constitution en 2009, à l’image de la ville de Paris et de quelques communes de province (comme Grenoble) de reprendre en main la gestion de son eau.

Le 30 novembre 2010, le conseil communautaire d'Est Ensemble a voté en faveur du retour au sein du Syndicat des eaux d’Île de France (SEDIF). Le vote, obtenu d’un long débat, a montré une division des élus de gauche 47 d’entre eux ont voté en faveur de la ré-adhésion (Ps et une partie des élus Pcf), contre 38 (les autres communistes, les écologistes, le parti de gauche et l’extrême gauche). Les élus Ump et MoDem se sont également prononcés pour le retour au giron du SEDIF, qui est présidé par le député-maire d’Issy-les-Moulineaux, André Santini (Nouveau Centre).

Le président Bertrand Kern, maire de Pantin (Ps) a estimé que nouvelle intercommunalité n’avait pas les moyens de prendre en charge son eau immédiatement. La communauté d’agglomération a cependant d’étudier pour le plus long terme la création d’une régie publique et a embauché un spécialiste pour s’en charger. L’élu a en particulier évoqué la possibilité d’une entente avec Paris, qui a créé un établissement public, Eau de Paris.

Opposé au choix majoritaire, Dominique Voynet maire de Montreuil (Europe écologie – Les Verts) a plaidé pour la possibilité de sortir dans 2 ans du SEDIF, s’interrogeant sur le faite qu’une commune seule en sorte si la communauté d’agglomération ne le voulait pas.

À Joinville-le-Pont, j’ai à nouveau évoqué la question de la gestion de l’eau au sein du conseil municipal le 30 novembre 2010 souhaitant un débat avec les deux communes voisines (Saint Maur des Fossés et Paris) qui gèrent elles-mêmes leur ressource. Les élus de gauche Joinvillais se sont prononcés contre le rapport du SEDIF pour l’année 2009. Rappelons qu’une des principales usines de production d’Eau de Paris se trouve sur le territoire de Joinville-le-Pont.

 http://www.ville-pantin.fr/uploads/RTEmagicC_bioBK.jpg.jpg Bertrand Kern, maire de Pantin

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans environnement
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes