Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Économie : désertification

Publié par Benoit Willot sur 11 Mai 2011, 23:08pm

Catégories : #gestion communale

Nous reprenons, après quelques jours d’interruption, la série d’articles sur ce blog faisant, à mi-mandat, le point sur la réalisation du programme municipal qu’avait présenté Olivier Dosne, alors candidat aux élections de mars 2008, devenu depuis député-maire (Ump) de Joinville-le-Pont.

L’analyse générale des 148 engagements a été présentée dans le premier article de la série L’amour dure trois ans (2/04/2011).

La promesse (en 2008) de « soutien au cinéma » se transforme en acceptation sans broncher de la fermeture de toutes les entreprises significatives du secteur (GTC, les Auditoriums, les sociétés de production, etc.). Le « soutien à la filière optique », c’est simplement la fermeture de Logo, l’entreprise la plus importante ayant son siège social à Joinville. Quand aux autres promesses, on n’a encore rien vu de concret.

 (à suivre)

 

Programme d’Olivier Dosne

État

Ce qui a été fait en mai 2011

Intercommunalité

Non

Position hostile du maire à ce sujet en conseil municipal

Favoriser les implantations commerciales

Pas encore

Projet de Monoprix (Hauts de Joinville)

Améliorer le stationnement gratuit à temps limité devant les commerces

Non

Fermeture de parkings, Projet de stationnement payant

Création d’un pôle tertiaire proche du RER

Pas encore

Projet modifié lancé en 2011

Soutien au cinéma

Non

Plan social chez GTC, fermeture des Auditoriums

Soutien à la filière optique

Non

Départ de LOGO

Création d’un pôle santé

Pas encore

Prévu dans Hauts de Joinville

Centre d’affaires pour petites entreprises

Non

 

Soutien aux projets innovants

Non

 

Encourager le commerce de proximité

Pas encore

Prévu dans Hauts de Joinville

Promotion commerciale de Joinville

Pas encore

Rôle de l’office de tourisme

 

GTC_2009_11--2-.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

robin du bois de vincennes 12/05/2011 16:51



Dés lors que la pharmacie n'est pas complètement déserte, le Maire s'en moque totalement. En plus tous les salariés de ces entreprises ne vivent pas à Joinville, donc ne votent pas et ne sont
même pas clients du pharmacien député Maire conseiller régional. A quoi bon se décarcasser pour tenter de sauver leur job?



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents