Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Employeurs et syndicats pour la régularisation des travailleurs sans papiers

Publié par Benoit Willot sur 14 Mars 2010, 00:05am

Catégories : #sans papiers

Depuis plusieurs mois, des milliers de sans papiers mènent des mouvements revendicatifs, notamment dans des entreprises de nettoyage ou de restauration. La Cgt, à l’initiative du mouvement, estime qu’ils sont actuellement 6 000.

C’est le cas à Joinville-le-Pont par exemple de la société de nettoyage Oxyplus. En gève depuis octobre 2009, les salariés ont obtenu le soutien de la direction pour le dépôt de leurs demandes de régularisation.

Le 3 mars 2010, plusieurs organisations patronales et syndicales se sont retrouvées pour se mettre d’accord sur un texte commun en faveur de la régularisation des travailleurs sans papiers. L'association Ethic (Entreprises de taille humaine indépendantes et de croissance), la Cgpme, le syndicat patronal des activités du déchet et la direction de Véolia Propreté sont arrivées à un consensus avec la Cgt, la Cfdt, l'Unsa, la Fsu, Solidaires.

Voici des extraits du texte commun :

« Il est urgent de formuler des critères objectifs de délivrance d’autorisations de travail et de séjour pour les étrangers qui en sont dépourvus, mais qui d’une façon ou d’une autre s’acquittent et se sont acquittés de leurs cotisations. L’emploi d’étrangers sans titre de séjour est une réalité économique aujourd’hui dans notre pays, en particulier dans les secteurs tels que le BTP, l’hôtellerie–restauration, le gardiennage-sécurité, le nettoyage et le nettoiement, les services à la personne, la sous-traitance et le travail temporaire… Il est nécessaire de reconnaître de façon apaisée les besoins de certains secteurs d’activité. L’employeur ne devra, en aucun cas, subir une sanction rétroactive s’il se présente pour régulariser la situation des salariés pour lesquels il a payé des cotisations patronales pendant toute la période où il les a employés. Il est essentiel que la démarche employeur/salarié soit commune et conjointe. C’est une occasion de lutter réellement contre le travail illégal et c’est une démarche éthique. Cette démarche a valeur d’exemplarité, elle doit être prônée en tant que telle de façon à redonner fierté et confiance mutuelle. »

Les principales conditions mises par les signataires à la demande de régularisation des sans papiers sont d’apporter la preuve d’une activité salariée, chez un ou plusieurs employeurs, d’au moins 12 mois, au jour de la demande et l'engagement d'un recrutement en CDI ou en CDD d'au moins 12 mois.

Le Comité de soutien aux travailleurs sans papiers de Joinville-le-Pont organise une soirée festive de soutien aux grévistes d’Oxyplus le samedi 20 mars 2010 à 21h au Tapas Club, 28, avenue du général de Gaulle à Champigny sur Marne. Tour de chants antiracistes  et engagés assuré par le groupe Sud-Chansons.

Entrée –bon de soutien : 12 euros. La recette des entrées sera intégralement reversée aux grévistes.

Vous pouvez également envoyer des dons à : LDH Section St-Maur Bonneuil BP 54 94210 La Varenne (au dos, mention Solidarité travailleurs sans papiers Oxyplus)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents