Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 00:09

Parmi les points qui figuraient à l’ordre du jour du conseil municipal de Joinville-le-Pont du 8 février 2011, une délibération un peu curieuse. Le député-maire, qui est également conseiller régional, est touché par le cumul des mandats. Il avait annoncé qu’il démissionnerait de son poste à la région. Mais, grâce à une astuce juridique (tout à fait légale, à défaut d’être morale), il peut garder sa fonction pendant quelques mois encore, et donc les indemnités qui vont avec.

Sauf que la loi a prévu une limitation des indemnités qui peuvent être versées à un élu, et Olivier Dosne (Ump) dépasse largement ce seuil. Il a donc proposé de reverser à ses colistiers ce qu’il n’a pas le droit de percevoir.

Au cours du conseil municipal de Joinville-le-Pont du 8 février 2011, sur sa proposition, les élus de sa liste ont donc décidé de se partager entre eux l’argent du maire. Une conception curieuse de l’égalité républicaine, mais après tout, c’est leurs affaires. Les élus d’opposition, qui n’avaient rien demandé, n’ont pas voulu s’y opposer.

Marc Verstraete, conseiller municipal (radical de gauche) a exprimé son avis de la façon suivante :

« C’est en faisant mon autocritique que j’ai compris la pertinence de la proposition du maire d’exclure l’ensemble de l’opposition des indemnités versées aux conseillers municipaux.

Effectivement, le calvaire du maire doit être insupportable : entendre les remarques, railleries, voire persiflages de l’opposition.

C’est pour cette raison que j’ai voté avec enthousiasme cette proposition ségrégationniste et discriminatoire. »

Quand j’avais annoncé que je voterai pour la proposition, Olivier Dosne a réagi : « mais vous n’avez pas compris, ce sont des indemnités pour les élus de la majorité. »

Si, j’ai bien compris. L’argent municipal, c’est pour les amis.

Verstraete_M_3143.jpg Marc Verstraete

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans conseil municipal
commenter cet article

commentaires

contribuable joinvillais 24/02/2011 18:56



extrait de "20 minutes" :

POLITIQUE - Chaque fin de semaine, le Premier ministre utilise un avion gouvernemental pour rejoindre sa maison près de Sablé-sur-Sarthe, à 255 km de Paris...

Une nouvelle histoire d’avion paré au décollage. Cette fois-ci, c’est le Premier ministre qui en est le protagoniste. L’affaire est révélée par France Soir : Depuis le début du quinquennat,
François Fillon revient, chaque fin de semaine, dans sa bourgade près de Sablé-sur-Sarthe, Solesmes, en utilisant un avion gouvernemental. Une gare TGV, construite en 1989, permet pourtant de
rejoindre Paris en 1h20. Le trajet en autoroute? Approximativement le même temps de transport. Le coût de la balade aller-retour entre Vélizy-Villacoublay et l’aéroport d’Angers-Marcé en Falcon
7X revient à 27.000 euros, selon le quotidien. Rien d’illégal, certes, mais la note devient salée chaque année, alors que le gouvernement affiche une sourcilleuse politique de rigueur."


Cigare ?



le temps des cerises 23/02/2011 19:19



Concernant le Président du Conseil Régional, attend plutôt que le Conseil Constitutionnel se prononce...truffe !


Quant à "l'argent du contribuable", c'est une telle tarte à la crème de pur geignard...


Tu crois qu'il est mieux utilisé dans la comm' à tout crin des brasseurs de vent ? tu veux des noms ?



Toutes les verites ne sont pas bonnes a dire 23/02/2011 03:59



C'est sur que quand on a un President (PS) de region qui se serre  de l'argent public pour sa propre campagne , lors des éléctions, on peut critiquer aisement .Et que dire de
certaines mairies de gauche du departement qui subventionnent une campagne anti reforme des collectivites avec l'argent du contribuable . Et cerise sur le gateau , lors des greves ,
certaines mairies de gauche, toujours avec l'argent du contribuable, plutot que d'aider leurs administres à aller travailler en mettant des bus à disposition , on prefere les mettres a
dispositions entre autres des sections syndicales de leurs communes pour qu'ils aillent manifester .... C'est vraiment le monde a l'envers ....



glandidus 13/02/2011 13:57



 


Par pur charité je n'avais pas sité de nom en ce qui concerne la liste des conseillers municipaux indisponibles ou peut-être indisposés lors du
dernier conseil municipal et qui ont donc brillé par leur absence. Je ne peux en revanche aujourd'hui m'interdire d'évoquer le cas de M. Brahim Bahmad disparu depuis plus d'un an et que l'on ne
voit jamais, pas plus aux différentes commissions municipales qu' aux différents conseils. Va-t-il lui aussi être récompensé pour son travail et son aciduité ?



petits arrangements 13/02/2011 10:04



Régalez vous, profitez tant qu'il est encore temps. Dés 2012 les parts du gateau vont devenir bien maigres. Le pharmacien maire
député conseiller général ne pourra plus compter que sur son épicerie et son indemnité de maire , il est fort probable que ses copains et coquins seront moins nombreux à sa table. Mais dés 2014
il ne restera plus qu'un bol de soupe à la grimace à se partager. Carpe diem...



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes