Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 23:09

Au cours du conseil municipal du 30 mai 2010, Marc Verstraete, conseiller municipal PRG, élu sur la liste Joinville en mouvement en 2008, a introduit au nom des élus de gauche les débats sur le projet de rénovation du quartier du centre ville, qui devrait devenir la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville.

« Il faut s’interroger sur le refus de la majorité d’explorer d’autres solutions, comme celles que nous avons proposées avec la mise en place d’un groupe de travail ouvert aux associations.

Non seulement vous refusez de prendre en considération ce que dit votre opposition, mais vous n’écoutez pas non plus ce que disent les Joinvillais. De plus, votre position sur ce dossier montre la désinvolture que vous manifestez vis-à-vis du travail sérieux conduit par le commissaire enquêteur. Ce dernier a bien montré les insuffisances du projet : emprise au sol trop forte, distance insuffisante entre les bâtiments, absence d’intégration dans le périmètre de l’opération d’une zone dégradée (l’ilot C), faiblesse du financement des équipements publics…

Non seulement vous balayez d’un revers de main tout le contenu de cette enquête publique, à laquelle ont participé plusieurs centaines d’habitants de la commune, mais vous n’avez pas même transmis aux élus, avant qu’ils prennent la grave décision de poursuivre cette opération, les simples conclusions de cette enquête publique…

Pourtant, parmi les centaines de pages de documentation remises aux élus (plus de mille, en fait), la petite dizaine de feuilles de conclusions n’aurait pas été bien lourde, mais elle aurait permis d’identifier de nouvelles pistes, de faire des modifications pertinentes.

Il est totalement déraisonnable de ne pas tenir compte des objections qui ont été élevées et de prétendre poursuivre un projet malgré les conditions suspensives émises par le rapport officiel.

Il est au contraire urgent de tenir compte des préoccupations exprimées notamment lors de la réunion publique de décembre 2009 : des places en crèche, des écoles adaptées aux nouveaux arrivants, et des espaces verts respectant les nouvelles normes. »

verstraete_2007_01.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Verstraete - dans Hauts de Joinville
commenter cet article

commentaires

Sabine Pastré 08/06/2010 12:29



Un référendum a bien été proposé par Benoit Willot lors de ce conseil municipal.


Balayé d'un revers de la main, comme le rapport du commissaire...


 



Julia Desautel 08/06/2010 10:49



Nous remercions les élus pour cette résistance documentée,justifiée,digne,et indispensable,à l'attitude totalitaire de la majorité de la mairie.


Il y at-il,compte tenu de l'avis du commissaire enquêteur,une voie juridique pour contraindre le maire à tenir compte des manques qui sont relevés? Nous craignons des "réunions d'information"
programmées en juillet/ août-en l'absence des joinvillais en vacances-pour faire passer en force ce projet insensé.


Au-delà de ce projet,il est important d'obtenir de la mairie une gouvernance plus consciente de la capacité des joinvillais à faire des choix pour leur commune.A quand le référendum d'initiative
populaire locale?



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes