Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 23:05

Curieux dialogue à distance dans le bulletin municipal officiel de Joinville-le-Pont, Joinville Mag’, d’avril 2010. Olivier Dosne (Ump) écrit que « les Joinvillais ont choisi d’être directement représentés au conseil régional d’Île de France par leur maire » et conclut « vous avez eu raison de m’accorder votre confiance ! »

Un peu plus loin, Olvier Aubry (Ump également) écrit dans sa tribune libre que le fait que « pour la première fois depuis 1981, la gauche obtienne la majorité absolue à Joinville » est un « sérieux avertissement donné au maire » et que « des messages de défiance viennent de lui être envoyés. »

Alors, confiance ou défiance ?

On notera que les Joinvillais n’ont pas « choisi » d’élire Dosne : même avec 0 voix dans sa commune, il aurait été élu. Le scrutin est, ne l’oublions pas, régional.

Quand à leur confiance, c’est manifestement plus à l’équipe de Jean-Paul Huchon, qui comprend également Cécile Duflot, Pierre Laurent ou Pétronilla Comlan-Gomez que les électeurs ont décidé de l’accorder. Avec 56,5% des voix, la gauche atteint un niveau totalement inédit sous la cinquième République, et qui n’a même pas d’équivalent sous la quatrième République (les municipalités d’après-guerre rassemblaient la gauche avec le centre-droit).

L’échec de la liste de Valérie Pécresse, sur laquelle figurait Olivier Dosne, n’est sûrement pas due à la présence de ce dernier sur la liste. Mais, manifestement, le fait que le maire se présente n’a nullement aidé la majorité présidentielle à Joinville : la liste de l’Ump et du Nouveau Centre fait à Joinville sont plus mauvais score de toutes les communes où un maire était candidat. Et elle signe le plus mauvais score de la droite depuis… toujours.

Huchon Dosne Jean-Paul Huchon, rayonnant, et Olivier Dosne, dubitatif, au conseil régional le 26 mars 2010

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Île de France
commenter cet article

commentaires

Clément 08/04/2010 11:23



Que les supporters de Olivier Dosne essaient de masquer la réalité, la vérité est bien celle décrite par Benoit Willot. Le score de l'Ump à Joinville aux élections régionales est bien un revers
cinglant et personnel pour le maire de Joinville. Non seulement il ne contribue pas à faire monter l'Ump à ces élections, mais il contribue au contraire à plomber l'Ump. Alors les fans de
Sarkozy peuvent bien s'échinerà citer des proverbes malgaches, ça ne change rien à la réalité..... 



Monsieur Garçon mickael 08/04/2010 10:47



Avec une candidate comme Madame Pétronilla Comlan-Gomez, qui ne réside pas à joinville.


Je pense Monsieur Willot, que vous avez raison de dire dans votre article que cette situation et totalement inédite.


Le mensonge est comme le premier riz; il arrive à point, mais ne suffit pas pour l'année.  ( Proverbes malgaches).


Cordialement


Monsieur Garçon Mickael



insoumis Joinvillais 08/04/2010 10:36



 


 


Comme vous y allez démocrate Joinvillais, vos propos semblent supposer que Mr Dosne aurait une méthode inspirée de celle d'un scientifique, c'est peut-être pousser un peu loin.


La seule méthode qu'il connaisse est inspirée de la célèbre chanson de Ray Ventura : « Tout va très bien Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien . »


L'autosatisfaction ainsi que le déni de réalité, sont des constantes malgré des résultats catastrophiques . Jusqu'à quand le Maire pourra-t-il tenir ce genre de discours ?



démocrate joinvillais 08/04/2010 10:16



 


Monsieur Dosne semble très influencé par la méthode Coué.


Emile Coué, inventeur de la méthode dite de l'autosuggestion qui porte son nom était pharmacien ( c'est quand même une sacrée référence ) à Troye à la fin du 19 ième siècle.


Il formalise sa méthode en une phrase et engage ses patients à répéter 20 fois de suite et 3 fois par jour :


«  Tous les jours et à tous points de vue je vais de mieux en mieux ».


Il semble évident que les Joinvillais n'ont pas fait confiance à la méthode du Docteur Dosne pour soigner leurs inquiétudes, puiqu'au au soir du 21 Mars, 56,5 % d'entre eux préféraient apporter
leur voix au camp adverse.



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes