Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Florence Weissler : Pourquoi je démissionne

Publié par Florence Weissler sur 1 Février 2012, 21:36pm

Catégories : #conseil municipal

Lorsque je me suis engagée au Ps et dans l’équipe de campagne des municipales, j’avais toute ma place à Joinville : enseignante au collège Charcot depuis 17 ans, animatrice de ciné-club, résidente, mère de 3 enfants scolarisés dans cette ville depuis toujours.

Et puis comme parfois, surtout pour les femmes, l’engagement politique, que je vivais comme un prolongement presque naturel de mon action à Joinville, a été une épreuve de vie personnelle qui m’a conduite à un changement assez radical de vie.

Il s’est agit alors de changer de métier, de domicile, bref d’une bonne part de vie : aujourd’hui, chef d’établissement-adjointe dans le 14ème arrondissement de Paris, je suis trop accaparée par mon travail et ces changements pour assurer même a minima mes fonctions d’élue : l’éloignement, les longues journées, mes enfants dont j’ai la charge seule, les conseils de classe et réunion en soirée constituent des obstacles insurmontables.

Me voici à un autre poste, aux responsabilités élargies, mais au service des valeurs républicaines et humanistes que j’ai toujours défendues : égalité, solidarité, écoute de chacun afin de trouver des solutions synonymes de réussite scolaire et sociale, vision d’une école ouverte, dynamique et optimiste. Ainsi, sur d’autres voies et en d’autres lieux,  ce chemin de militante se poursuit.

Ma démission permet à mes camarades de liste de reprendre ce travail d’élu et c’est tout le sens de ce scrutin de liste : les électeurs ont choisi une liste donc une équipe et cette équipe est là pour s’épauler et comme aujourd’hui se remplacer. Je la remercie, aujourd’hui comme depuis mon engagement dans la section locale du Parti socialiste où j’ai été accueillie et entendue, notamment par Benoît Willot et André Maizener. Je veux leur dire ici ma gratitude.

A eux comme aux Joinvillais, je dis donc aujourd’hui au revoir, un au revoir qui garde le souvenir joyeux et lumineux des bords de Marne, des marchés, des séances de ciné-club, des rencontres dans un cadre professionnel, militant ou spontané, des longues discussions de sortie d’école ou sur l’île Fanac, des cérémonies et manifestations, d’une campagne vécue comme une belle aventure collective, des conseils municipaux jusque tard dans la nuit, bref de moments partagés avec nombre d’entre vous que j’espère croiser désormais de temps à autre à Joinville ou à Paris.

A bientôt donc.

Florence Weissler, désormais simple membre du Parti socialiste.

Weissler_F_3029.jpg


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

florence weissler 18/03/2012 15:07


Internet est effectivement un excellent miroir: chacun ne peut y faire l'unanimité et effectivement la critique y est possible. Mais non la diffamation anonyme. Je remercie Sylvie Mercier, qui me
connaît de longue date, et rappelle à cette rédactrice égarée les devoirs du citoyen respectueux de la liberté d'expression donc de ses limites ainsi que de la vie privée de chacun.


Florence Weissler

Ghislaine de Féligonde 17/03/2012 23:37


Internet est un excellent miroir.  


http://eelv-joinville-autrement.fr/parite-a-joinville-le-ps-pas-mieux-que-lump/

honestus veritas 11/03/2012 23:02


C'est merveilleux ces blogs politiques avec censure . Inutile de réagir aux propos de ceux qui s'y épanchent avec la plus parfaite mauvaise foi  . C'est une vitrine de baratins. Mieux vaut
parfois être discret dans la vie... 

Sylvie Mercier 01/02/2012 22:25


Merci Florence de votre engagement pendant toutes ces années. 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents