Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Gymnase : urgence et certitude

Publié par Benoit Willot sur 1 Octobre 2012, 23:28pm

Catégories : #Sports

Tribune libre des élus de gauche de la liste Joinville en mouvement, parue dans « Joinville-le-Pont magazine » (octobre 2012).

Retrouvez les anciennes tribunes libres sur la page : Tribunes libres de la liste Joinville en mouvement.

 

En septembre 2009, nous intitulions notre tribune libre dans ce magazine « Hauts de Joinville : plus d’habitants, moins d’équipements ». Le nouveau projet réduit considérablement les équipements publics mais nous admettions qu’il y avait une exception : la reconstruction du gymnase de la rue Émile Moutier. Nous remarquions que c’était bien le moins.

Dans le programme publié par Olivier Dosne avant son élection en 2008, on lisait « Création urgente d’un gymnase HQE ». Au conseil municipal, en septembre 2011, on entendait le maire dire « Une chose est certaine : cet équipement est important pour la Ville et mon équipe et moi-même sommes déterminés à le lancer. »

Ce qui était « urgent » en 2008 et « certain » en 2011 n’est aujourd’hui plus aujourd’hui qu’un rêve à très long terme. Pour la majorité municipale, la détermination affichée l’an passé a laissé la place à la résignation. Reconstruire un équipement sportif, c’est compliqué. Le remplaçant du vieux bâtiment était bien inscrit dans la programmation des Hauts de Joinville, mais un conflit entre la municipalité et un cabinet d’architectes fait qu’il est aujourd’hui abandonné. Seul reste envisagée, à long terme, une très éventuelle réhabilitation de l’actuelle salle.

L’actuel gymnase Pierre François était déjà qualifié de « désuet » en 2007, dans la présentation de l’actuel plan local d’urbanisme, qui soulignait qu’il présentait « des difficultés de fonctionnement ». Le rapport soulignait également l’encombrement des salles dédiées à la pratique sportive, qui fonctionnent à plein régime. Les conclusions tirées dans ce document, qui reste la référence pour notre commune, c’est qu’il fallait doter le Haut de Joinville d’un « gymnase plus complet. »

Avec la rentrée des activités sportives en septembre 2012, on constate à nouveau le besoin criant d’avoir à Joinville un tel équipement. Les associations ne peuvent pas répondre aux demandes, et les collèges n’ont pas les créneaux horaires nécessaires.

La réfection de l’actuel gymnase, non chiffrée et non datée à l’heure actuelle, aurait un grave inconvénient par rapport à une construction neuve : elle obligerait à stopper toutes les activités actuellement réalisées sur place pendant sans doute deux ans.

De plus, elle condamne un projet d’aménagement d’un petit espace vert, le seul prévu dans la Zac en cours de réalisation. C’est d’ailleurs tout l’équilibre de ce programme, qui avait fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique, qui est en cause. Les nouveaux Joinvillais devront aller faire du sport et se promener ailleurs.

Joinville s’enorgueillissait d’être la cité du sport et du cinéma. Il faut désormais mettre tout ceci au passé.

Pierre-Francois.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carlos 06/10/2012 09:50


Pour le sport et le cinéma, apparement faut aller à Barbusse, ils ont 2 salles de sports et les bords de Marne pour courrir, ainsi qu'une école de cinéma avec plateau de tournage fond vert et un
studio d'enregistrement et de montage vidéo. Ils passent pour des racailles mais c'est les seuls qui ont su tirer leur épingle du jeu et construire quelques choses à Joinville ces dernières
années alors que tout le reste fout le quand à cause de Dosne le destructeur.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents