Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Hauts de Joinville : 42,5% de logements en plus

Publié par Benoit Willot sur 22 Octobre 2009, 23:01pm

Catégories : #Hauts de Joinville

L’enquête d’utilité publique concernant la modification du plan local d’urbanisme afin de l’adapter au projet de Zone d’aménagement concerté des Hauts de Joinville a été démarré à Joinville-le-Pont le19 octobre. L’enquête en cours concerne aussi les modifications du plan local d’urbanisme. Elle se déroulera (à priori) jusqu’au 4 décembre 2009.

Le commissaire enquêteur, Gérard Dessier, ancien président du SAVM 94 (syndicat des architectes du Val-de-Marne), organise des permanences à l’hôtel de ville de Joinville le samedi 7 novembre de 9h à 12h, le mercredi 18 novembre de 14h à 17h et le mercredi 25 novembre de 9h à 12h.

J’ai demandé, d’abord par lettre au commissaire enquêteur puis au maire, l’organisation d’une réunion publique dans le cadre de cette enquête, conformément à l’article R.11-14-12 du code de l’expropriation, qui régit les enquêtes publiques.

Le commissaire enquêteur a soutenu ma demande et lors du conseil municipal du 13 octobre, il m’a été répondu qu’une telle réunion était prévue par la mairie… le 7 décembre, soit trois jours après la fin prévue de l’enquête publique. Le commissaire enquêteur a demandé que celle-ci soit reportée ; l’enquête, s’il est suivi, devrait donc durer jusqu’au 19 décembre.

Cette réunion me semble être un moment important pour le débat public. Je suis donc satisfait qu’elle soit préparée. Mais d’autres dispositions de cette enquête posent problème.

Les documents mis à la disposition du public sont situés au deuxième étage de la mairie, contrairement à l’habitude des précédentes consultations importantes, où tout était situé en rez-de-chaussée. Par ailleurs, aucun des documents n’est accessible en ligne. Pour l’élaboration du plan local d’urbanisme, c’était pourtant le cas.

Parmi les quelques surprises du dossier, il en est une de taille : le nombre de logements. Il y en aura beaucoup plus qu’annoncé. Le dossier de l’enquête parle de 570 logements au total, alors que lors de la réunion du 2 juillet on parlait encore de 455… Le dossier initial en prévoyait, lui 400. Une augmentation de 42,5% !

Pourtant, rappelons-le, il y aura considérablement moins d’équipements publics que prévu : pas d’espace culturel, une crèche réduite de moitié et des espaces verts diminués d’un tiers. De même, le local administratif qui aurait dû abriter le service jeunesse a été supprimé, tandis que la passerelle reliant le centre de Joinville au quarter de Palissy est rayée de la carte.

Je vous invite à aller consulter le dossier de l’enquête publique en mairie et d’apposer des commentaires sur le registre officiel (ou d’y coller une lettre).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PHILIPPE 24/10/2009 20:48


Aqui doit on rede compte ou ses comptes à Monsieur Gressier?
Aura t-il les mains libres pour gérer ce doddier où les interêts PERSONNELS SONT COLOSSAUX
Joinvillais, exprimez vous et ne vous laisser pas abuser surtout par les Girouettes qui avaient toutes voté derrière un seul hômme à l'époque Pierre Aubry et maintenant ces m^mes girouettes (
Durand, Destouche, Gressier,) nous disent tout le contraire et sont maintenant derrière un seul hômme monsieur DOsne qui ne peut pas s'exprimer, j'avais oublié. Tout cela n'est que mascarade et
dégoutant.


Marjo 23/10/2009 15:31



Je souhaite vraiment que ce quartier soit redynamisé.
Cà passe peut être par quelques joinvillais de plus si les infrastructures sont adaptées ce qui ne semble pas être le cas aujourd'hui.
Cà passe aussi par le développement des commerces de proximité et par l'animation du marché un peu tristounet
Il faudrait que Monsieur Gressier revisite sa copie. C'est bien lui le porteur de projet......Non?? aidé du service attractivité du territoire il va y arriver......Non?



insoumis joinvillais 23/10/2009 11:57


Pendant sa campagne éléctorale, Mr Dosne a expliqué qu'il ne voulait pas du projet de rénovation des Hauts de Joinville.
Aujourd'hui le programme qu'il propose est pire que tout ce que pouvait craindre les Joinvillais.
Pour sauver sa pharmacie Mr Dosne propose donc de construire sur une surface plus petite, en conséquence il faudra batir plus haut et plus dense.
Nos élus promoteurs de ce projet voudraient ils s'isntaller dans ce quartier qu'ils nous ventent tant. Ils habitent tous dans des maisons situées dans le bas de Joinville, ils ne sont certainement
pas prêts à quitter le confort des bords de Marne pour une ZAC surpeuplée et inhumaine.
Les conséquences de la densification sont pourtant connues depuis longtemps : promiscuité, incivilité, insécurité et délinquance.
570 logements suppémentaires cela veut dire prés de 1500 habitants de plus dans le quartier.
Joinville comptera bientôt 20 000 habitants, certains peuvent s'en réjouir, dans une région qui est déjà une des plus dense d'Europe, moi je trouve ça trés inquiétant.


habitante du haut 23/10/2009 10:21


C'est interressant d'apprendre que monsieur Dosne fait tout par derrière.Il avait ausi annoncé le 2 juillet que le permis de construire pour les bureaux derrière le Rer n'était pas signé. fin
juillet, le permis de construire  était affiché devant le RER.Peut être est ce le saint esprit qui l' a signé et maintenant les logements et deux barres de 7 étages devant la rue de Paris mais
de qui se moque t-on?
Monsieur Dosne arrêtre de nous prendre pour des imbéciles.Joinvillais, réagissez,  Ne vous laisser pas faire et exprimer vous sur ce projet des hauts de Joinville.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents