Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 23:06

Tribune libre des élus de gauche de la liste Joinville en mouvement, parue dans « Joinville-le-Pont magazine » (DATE).

Retrouvez les anciennes tribunes libres sur la page : Tribunes libres de la liste Joinville en mouvement.

 

Le conseil municipal de mars 2010 avait 56 points à son ordre du jour, entre autres le budget de la commune ainsi que ceux du service assainissement, de l'office de tourisme, du port de plaisance et du cinéma plus six questions d’actualité émanant de l'opposition municipale. J’ai eu cinq jours pour étudier environ 800 pages de documents, ce qui, chacun en conviendra, est une gageure ! 

 

Objectivement, honnêtement, comment peut on délibérer sérieusement, sereinement en une seule séance après une journée de travail ? Nos concitoyens sont en droit d'attendre de leurs élus un travail consciencieux, réfléchi, méticuleux. Avec un tel ordre du jour, cela est pour moi, impossible. 

J'ai demandé que l'on revienne à des débats mensuels sur un ordre du jour raisonnable. C'est pour nous une exigence républicaine. Le maire me répondit « cela n'est que pure polémique ». Cela démontre le mépris avec lequel il se comporte avec son opposition. 

Je constate que depuis plus de deux ans, les élus de la majorité n'expriment aucun doute, n’ont jamais posé une seule question. Les 23 sont devenus un groupe de béni-oui-oui.

Par contre, il n'a pas échappé aux Joinvillais qui assistent aux délibérations du conseil, les élus de gauche du groupe Joinville en mouvement ne votent pas systématiquement de la même manière. Les sensibilités de gauche, radicaux, socialistes, et communistes sont diverses. Le vote bloqué n'existe pas. Nous évitons tout sectarisme au regard des propositions de la majorité municipale. Nous posons des questions de bon sens qui animent les délibérations qui seraient sans elles bien monotones. 

On ne peut pas en dire autant de la majorité municipale. Cela devient pathétique à observer lors des conseils municipaux. 

Je rends volontiers hommage au travail discret et efficace qu'effectue une conseillère municipale déléguée de la majorité, Chantal Allain. Je me félicite également de l’écoute et de la courtoisie qui règnent au sein de la commission des affaires scolaires présidée par Virginie Rossignol, maire adjoint. Les échanges y sont riches, sereins et enrichissants. 

Mais dans tous les autres domaines la majorité municipale a déçu beaucoup de ses électeurs et bon nombre de ses soutiens. Le lien est rompu par l'absence de résultats tangibles, bien que le maire affecte dans les réunions des manières chattemites, « déguisés comme masques pour tromper le monde » comme disait Rabelais.

Verstraete_M_3143.jpg Marc Verstraete

www.joinville-en-mouvement.ouvaton.org       

Partager cet article

Repost 0
Published by Marc Verstraete - dans conseil municipal
commenter cet article

commentaires

raymond 03/06/2010 20:32



Quel que soit le parcours politique de Monsieur Outtier, reconnaissons-lui le courage de signer de son nom.


Contrairement au sbire N°4 (...certainement parmi les premiers à s'offusquer des commentaires critiques zé anonymes à l'endroit du Maire fleurissant sur ce Blog) qui cache son propos revanchard
sous un pseudo.


Bref, ce clan n'a toujours pas d'argument (le billet de Marc Verstraete est hélas cruel pour ceux qui le composent), ne comprend rien à rien et préfère toujours s'enfermer dans
l'invective et le mépris.


Monsieur Verstraete a raison, la majorité municipale a beaucoup déçu...et elle continue de décevoir.


C'est la fuite en avant.


Dans le mur.


 


 



mauvais proces 03/06/2010 18:17



Le conseilus politicus de Mr Dosne, vieux Joinvillais de 30 ans a encore frappé, en injuriant un élu, conformément aux pratiques relevées par Marc au Conseil Municipal.


Il serait trés étonnant que les béni oui oui du conseil municipal soient élus pendant 18 ans dans la majorité comme Gérard Outtier dont le travail constructif est reconnu par tous.


La situation est tellement désespérée pour le clan de Mr Dosne que ses rares soutiens en perdent leurs nerfs. Affligeant !!



Beni a dit oui 03/06/2010 10:21



Monsieur Outtier : combien de fois avez vous voté contre une délibération proposé par Pierre Aubry ??? De mémoire de vieux joinvillais : aucune ! Pauvre godillot...



glandidus 02/06/2010 18:18



 


Sous quel régime sommes nous ?


Les principes élémentaires de la démocratie locale sont bafoués.


Ce constat semble partagé par les 2 listes d'opposition au delà de leurs appartenances politiques.


Merci d'attirer notre attention sur les dangers de telles pratiques, il est en effet essentiel que l'opposition dans son ensemble reste vigilante.



Gérard OUTTIER 02/06/2010 14:53



Cher Marc,


Tout à fait d'accord , avec toi, pour ce fameux Conseil de 56 points.


Aussi complètement de ton avis, pour ceux de la majorité que tu cites, voir d'autres. Mais qu'elles seraient les conséquences pour ceux là, s'ils votaient "contre" à l'une ou l'autre des
délibérations du Conseil ? Sont-ils libres?


Gérard OUTTIER



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes