Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


« Il y avait Saint-Tropez et la place Mozart »

Publié par Benoit Willot sur 23 Octobre 2011, 23:02pm

Catégories : #Sports

Le commentateur sportif de France Télévisions, Daniel Lauclair, livre quelques souvenirs dans un entretien avec Vincent Rousselet-Blanc publié dans le site sportif en ligne En pleine lucarne (18/10/2011).

Né à Paris, il grandit à Joinville-le-Pont où il passe son temps à jouer à la pétanque sur la place Mozart, « qui à l’époque était un lieu fameux pour les boulistes ». Selon le journaliste, qui deviendra un des propagandistes du jeu provençal auprès des célébrités, deux lieux marquaient la pétanque : « il y avait la place des Lices à Saint-Tropez et la place Mozart à Joinville. »

Le journaliste Vincent Rousselet-Blanc rapporte que la mère de Daniel Lauclair le menaçait de son martinet pour le faire rentrer. Lui prétendait jouer aux boules, assurant avoir fait à Polangis la connaissance de tous les grands noms de la pétanque.

De nombreux joueurs de haut niveau ont fréquenté les tournois de la place Mozart, comme Raymond Authieu, François Mélis, Robert Lebeau, Jean-Marc Foyot ou Raymond Galland. Mais on comptait également des enragés – célèbres par ailleurs – comme le chanteur Henri Salvador (1917-2008), resté très proche de Daniel Lauclair, ou le comédien Henri Djanik (1926-2008), spécialiste du doublage.

Comme les enfants des années d’après-guerre sur les Bords de Marne, Daniel Lauclair s’intéresse au cinéma. Il figure parmi les gamins du film « Mon Oncle » de Jacques Tati, tourné en grande partie à Saint Maur des Fossés.

Il fréquente aussi, en compagnie de Jean-Paul Belmondo, qui habitait à Saint Maurice, les matchs de boxe.

Aujourd’hui, la place Mozart n’a plus le même prestige ; les bistrots qui l’entouraient ont fermé, les tournois prestigieux ont disparu. Mais l’Amicale de pétanque des anciens maintient l’activité traditionnelle.

place Mozart

  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

René Bisaro 10/05/2020 09:25

Daniel était mon copain d'enfance, si notre pote Henri Djanik jouait tous les jours sur la place , je n'ai jamais vu Henri Salvador, du moins dans les années soixante. On savait que Belmondo habitait St-Maurice mais dans les années soixante aucun des jeunes la place n'avait de relations avec lui, question de génération, Daniel est né en 1946, moi en 1949...nous étions ados à cette époque et Daniel est parti à Hourtin pendant 3 ans dans la marine et deviendra timonier. Mais c'est vrai que tous les grands champions (Jo Arama, Bébert de Cagnes, Galland, Felix Olivier, Tiburce Mattei, Robert Lebeau, Sotto, Paon, Sarnito, Kodjo, Melis, Authieu, Barelli etc...) sont venus jouer sur cette place mais les joueurs locaux (Pierre Naisse, Alain Goudart, Eloi Grégoire, Toni, Dany Balza, Albert Capra, Patrick Kern, J.P Legrand, Carlo Fontana, Antoine Mounier le Corse...) les ont très souvent battus! On y a vu Zavatta jeune faire un saut périlleux arrière au dessus d'un banc public et d'autres acteurs comme Iska Khan ou le cameraman cadreur Jean Benezech qui venait très souvent. De bons souvenirs et c'est vrai que Daniel était un bon gaucher adroit, pas le meilleur d'entre nous (les meilleurs étaient probablement Pierre Naisse dit l'hirondelle, Alain Goudart dit l'araignée ou Patrick Kern dit Patou ou J-P Legrand dit le vice ou Carlo Fontana et aussi le bombardier Gérard Algudo qu'on a jamais vu (même ivre!) faire autre chose qu'un carreau sur place à chaque tir) Mais Daniel était un bon joueur et un très gentil garçon, frimeur certes (déjà!) mais très sympathique. Et le martinet c'est vrai! d'ailleurs j'y avais droit aussi quand ma mère venait me chercher...! On était toujours sur la place, comme on disait: "qu'est ce qu'on en a soulevé de la fonte!!"

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents