Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Images et paysages

Publié par Florence Weissler-Lopez sur 4 Janvier 2010, 00:09am

Catégories : #conseil municipal

Tribune libre des élus de gauche de la liste Joinville en mouvement, parue dans « Joinville-le-Pont magazine » (DATE).

Retrouvez les anciennes tribunes libres sur la page : Tribunes libres de la liste Joinville en mouvement.

Qu’est-ce qu’un paysage urbain ?

Une histoire, un avenir ; dans un lien d’équilibre nécessaire pour que chacun s’y reconnaisse.

Les difficultés des villes nouvelles nous l’ont appris : la ville doit ancrer ses projets dans une identité nécessairement forgée année après année.

Qu’observons-nous du paysage joinvillais ?

Des strates, du XIXème siècle à aujourd’hui, de jolis restes comme l’Ile Fanac, de grands immeubles de briques témoignant de l’amélioration des conditions de logement des années 50, mais des blessures encore vives : la destruction de l’ancienne mairie, du quartier des guinguettes pour en parallèle, la construction d’une autoroute et d’une mairie-dinosaure.

Qu’en est-il aujourd’hui ?

Les bâtiments anciens du haut de la ville n’existeront bientôt plus que sur les expositions nostalgiques de photographies du Joinville du début de siècle : tristesse et ironie.

Pourquoi détruire ce que nous regardons avec attachement, qui est inscrit dans notre mémoire et inventorié par les monuments historiques garants de leur intérêt esthétique ?

La gendarmerie a disparu, nous y aurions rêvé une école de danse entourée d’un jardin regardant la Marne où les familles joinvillaises auraient pu se retrouver… Nous aurions souhaité que Joinville, tirant les leçons du passé, sache intégrer le bâti dit pittoresque à son aménagement contemporain, allie harmonieusement et respectueusement l’ancien et le moderne…

Et demain ?

Rue de Paris, d’autres témoins de notre histoire urbaine disparaîtront bientôt, comme l’historique maison dite « Desprairies » (au 34, rue de Paris) et son jardin d’arbres centenaires.

Le patrimoine de la ville s’efface. Comme son charme. Comme sa mémoire.

Réagissons avant qu’il ne soit trop tard.

2_Weissler_F_3029.jpgFlorence Weissler-Lopez

www.joinville-en-mouvement.ouvaton.org

Les élus de la liste Joinville en mouvement vous présentent leurs meilleurs vœux pour l’année 2010.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents