Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 00:10

La présence du stand d’une association kalmouke lors de manifestations à Joinville-le-Pont est un étonnement pour beaucoup.

Les Kalmouks sont population de la branche mongole de Russie. La Kalmoukie, située au bord de la mer Caspienne, du côté occidental, est le seul territoire européen dont la population est majoritairement bouddhiste.

Certains Kalmouks, fuyant les troubles de la révolution russe d’octobre 1917, s’exilèrent en Europe orientale et même en France. Ils établirent à Joinville-le-Pont, à partir de 1923, une « colonie assez importante », notion cependant relative, car on estime, aujourd’hui, qu’il ne pas y avoir plus d’un demi-millier de personnes d’origines kalmouke en France.

La population kalmouke de France, parfaitement intégrée dans la société d’accueil, a maintenu des liens avec la diaspora en Occident (New Jersey, USA) Ceci a permis des mariages entre Kalmouks français et américains des années 1950 jusqu’à aujourd’hui. Elle a repris contact avec la Kalmoukie dès la pererstroïka et l’ouverture de l’ancienne Union soviétique (1991).

Les membres de la communauté kalmouke sont actuellement disséminés sur le territoire français et ne présentent pas une forte conscience communautaire. En un peu moins d’un siècle les Kalmouks de France, en dépit de leur origine très éloignée de France, semblent s’être intégrés totalement.

C’est toujours à Joinville que fut créée en 1945 l’association des Kalmouks en France. Tout en voulant être un lieu de rencontre pour tous les membres de la communauté, elle ambitionne aussi de mener une action contre l’indifférence, l’ignorance de leurs origines et de leur culture. Le lien avec Joinville, s’il existe encore, s’est atténué et l’association a son siège à Paris.

Animée par Bayaset Majikoff, président, et Georges Koussinoff, son conseiller culturel, l’association joue son rôle de gardienne de la mémoire kalmouke. En 1997, un magazine présenté par Jean Bertolino, est diffusé sur Tf1 : « Sonia, fille de la steppe et des bords de Marne ».

Thierry Fournet et Patrick Schmitt avaient été à la rencontre avec la communauté kalmouke de Joinville-le-Pont. Ils avaient centré leur reportage sur Sonia Bembinoff, une grand-mère, « à la fois très Kalmouke et très banlieusarde ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans international
commenter cet article

commentaires

rauzy 15/12/2016 15:49

Nos kalmouks les plus célèbres, Iska Khan qui fut acteur, judoka et garde du corps d'un homme politique. Il a tourné avec Catherine Deneuve dans "Belle de jour", il y parle en kalmouk. Le feuilleton d'Antenne 2 "La Cloche Tibétaine" épopée Citroën. Bien sur les Djorkaeff, Jean et Youri

Naranart 19/05/2014 11:50

Bonjour!

Naranart 19/05/2014 11:49

Bonjour! Comment peut-on trouver ce film? Ceux qui s'interessent aux Kalmouks en France, je peux proposer lire ce livre http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/remi_0765-0752_2001_num_17_3_1803. Je l'ai trouver par hasar sur l'internet. Je voudrais écrire l'article sur le sujet Les Kalmouks en France, donc j'ai besoin d'information et contacts? Si cela vous interesse, mon portable 0674877392 et fb https://www.facebook.com/. Cordialement Maria Borgolova

rauzy 15/12/2016 15:44

Bonjour, il vous sera très difficile d'écrire sur notre communauté. La plupart des anciens qui parlaient le kalmouk et qui perpétuaient nos traditions sont hélas décédés. Ma grand mère s'appelait Elzate Ynuacan, veuve Lalikoff et mon grand père Batma Moucoukenoff. Mon père Saran Moucoukenoff est né à Saint Sébastien sur loire (44) son frère à Coueron. Il y a une petite communauté de kalmouks sur Chalette sur Loing et une autre dans le 94. Quelques noms qui me viennent : les Baldachinoff, les Tchoulkine (mes cousins), les Bembinoff, les Bembekoff, les Menjikoff et les Manjikoff, les Tchoudjinoff, les Wankin. je ne sais pas si cela vous aidera. Je fais toujours le Kalmouk tchai, les bolsoks,et bien évidemment la cuisine russe, notre famille était bouddhiste. Avec les mariages mixtes beaucoup sont devenus catholiques ou autre. Une grande communauté s'est implantée aux States dans le Connecticut, à Philadelphie. Bon courage. Cordialement

Saranoff Lucy 30/05/2012 13:59


Bonjour,


j'aimerais savoir si il reste des contacts de cette association kalmouks ou des archives, car nous sommes nous mêmes d'origines Kalmouls et cherchons a en savoir plus sur notre famille. Notre nom
est Saranoff, et notre famille a "immigré" à l'époque du côté de Coueron. Merci beaucoup

rauzy 15/12/2016 15:35

Bonjour, mes grands parents ont habité Coueron. Le nom de ma grand mère Elzate Ymuacan et mon grand père Batma Moucoukenoff. Mon père Saran Moucoukenoff. Je ne sais pas combien de temps ils sont restés sur Coueron. Nous avons fini à Chalette sur Loing (45) où réside une grand communauté kalmouk. Le nom de Saranoff me parle. Mon père est décédé depuis 1977, le seul qui est encore vivant son frère Marcel est né à Coueron. Je n'ai aucun contact avec lui. Je vais voir avec son fils, si je peux obtenir des infos. Il me semble que les Tchoudjinoff étaient aussi sur Coueron. J'ai quelques photos et un livre récit d'une visite de kalmouks en France du temps des bolchéviks. Mon grand père était cosaque, nous sommes des Buzawa matinés de torgut. Il me semble que les principales fêtes kalmoukes telles que Tsagan Sar Zoul sont encore célébrées du côté de Paris. Je ne sais pas si cela vous aidera dans vos recherches. Cordialement

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes