Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 00:10

La rivière Marne est, le plus souvent, un objet de promenade et un important axe de transport de marchandises, mais elle est parfois aussi un danger pour les riverains.

La concomitance de deux ondes de crue de la Seine et de la Marne produira le maximum de la crue le 28 janvier 1910 à 8,62 m à l’échelle hydrométrique du pont de Paris-Austerlitz à midi ce qui représente un débit de pointe de l’ordre de 2400 m3/s (le niveau d'alerte est à 3,20 mètres). En 1998, les « Grands lacs de Seine » estiment les dommages directs à 12 milliards d'euros si une telle crue devait se reproduire.

À Joinville-le-Pont, c’est le 27 janvier 1910 que la crue de la Marne atteint son maximum. Sous le pont de Joinville, la rivière marque la cote 38m42 (33,5m normalement). Dans la commune, 500 maisons sont inondées (deux fois plus qu’à Nogent, mais moins qu’au Perreux ; il y en aura 3 000 à Saint Maur). 250 devront être évacuées, tandis que 4 usines son arrêtées.

On ne pouvait plus rejoindre le quartier de Polangis depuis le pont de Joinville, les voies du quartier étant submergées d’au moins 50 centimètres d’eau. Le seul accès possible était par le pont de Nogent (le pont du Petit Parc était alors en construction).

L’eau potable est interrompue dans toute la commune du 26 janvier au 6 février 1910, les habitants devant se ravitailler dans les quelques puits existants dans les zones non inondées. L’éclairage public, qui est alors assuré au gaz, est arrêté du 24 janvier au 6 février également.

Les experts estiment que les aménagements réalisés sur la Marne permettraient de diminuer de 60 centimètre le niveau d’une crue comparable. Les quartiers de Joinville recouverts par les eaux étaient, à l’époque sous 50 cm à 2 mètres d’eau. La commune comptait, en 1906, 7009 habitants, deux fois et demi moins qu’aujourd’hui.

Inondation_aleas.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans environnement
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes