Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


La grande vitesse fait peur

Publié par Benoit Willot sur 13 Janvier 2010, 00:09am

Catégories : #histoire

Le 13 janvier 1866, pendant le second empire, le véhicule à vapeur « L’Avenir » entreprend par mauvais temps un voyage entre le pont Napoléon à Paris (aujourd’hui pont National, à hauteur de la porte de Bercy). Il se dirige vers Petit-Bry (Bry-sur-Marne) en passant par Joinville-le-Pont et Champigny. Il y a sept voyageurs à l’intérieur. À Joinville, il passe par la gare ferroviaire, qui vient d’être inaugurée en 1859.

Ce sont les Annales du Conservatoire des arts et métiers qui rendent compte en 1867 de l’aventure.

« Plusieurs attelages ont été effrayés à son passage ; l’un d’eux a entraîné son chariot jusque dans le fossé de la route. Plusieurs tournants ont été manqués par suite du défaut de serrage d’un frein, et au départ de Joinville, l’essieu de la roue d’avant-train ainsi que la barre d’attelage ont été forcés.

« La plus grande vitesse observée a été de 18,858 kilomètres [par heure] mais pendant quelques minutes seulement. »

Quelques mois plus tard, en mai 1866, un arrêté ministériel autorise la circulation des véhicules à vapeur sur les routes ordinaires.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents