Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 23:59

Le conseil municipal de Joinville-le-Pont se réunit en mairie le mardi 5 février 2013 à 20h30 (l’entrée est libre et ouverte à tous). Retrouvez ici l’ordre du jour du conseil.

La séance aura comme objet principal le débat d’orientation budgétaire. Suivant une habitude locale, aucun débat préparatoire n’a été organisé en commission. Après quatre ans sans réalisation notable, les premiers investissements significatifs de la municipalité d’Olivier Dosne (Ump) figurent dans le budget 2013. Il s’agit des constructions rendues nécessaires par la réalisation de la Zac des Hauts de Joinville : le centre technique municipal dans le quartier de Polangis, qui remplacera celui de la rue Vel-Durand, et la maison de la danse, seul avatar subsistant du grand équipement sportif et culturel, promis en lieu et place du gymnase Pierre François, promis à la démolition.

Parmi les questions qui seront traitées pendant le même conseil municipal figurent plusieurs questions concernant l’urbanisme : Zac des Hauts de Joinville et Zac des Studios.

Les élus de gauche du groupe Joinville en mouvement poseront trois questions que vous retrouverez ci-dessous.

Comité Consultatif Environnement

Lors de la première moitié de votre mandat, vous avez mis en place un Comité Consultatif Environnement regroupant paritairement des élus, d'une part, et des experts et représentants du monde associatif local, d'autre part.

La politique municipale en matière de développement durable était préparée par ce Comité, avant de passer comme il se doit par le vote de notre Conseil municipal. Vous vous étiez engagé devant nous à convoquer ce Comité au moins une fois par trimestre, clause du règlement intérieur que nous avons adoptée en février 2009 et confirmée en février 2011.

Or, vous n'avez plus jamais convoqué cette instance depuis décembre 2011, en dépit des demandes provenant du collège associatif du Comité. Prenant acte de cet état de fait, plusieurs membres de ce collège viennent d'en démissionner.

La création de cette instance témoignait d'une volonté de traiter localement mais sérieusement les questions liées à l'environnement.

Cette ambition fondée sur la concertation et la participation des associations joinvillaises à l'élaboration d'une politique environnementale a, semble-t-il, cessé d'exister.

Pourriez-vous expliquer les raisons de ce revirement ?

Prise en compte de débat sur la transition énergétique

Le gouvernement a initialisé un grand débat public sur la transition énergétique.

Un premier débat a été organisé au niveau de la région le 18  janvier. Il apparait que les débats  à ce niveau sont plutôt animés par des spécialistes. Il est important que ce débat puisse se faire au niveau des citoyens. Il est de la responsabilité des collectivités territoriales ou d’autres associations d’organiser des débats s’ils le souhaitent qui peuvent être labélisés dans le cadre de cette démarche.

La ville de Joinville-le-Pont a-t-elle l’intention d’organiser un tel débat au niveau de la ville ?

Stationnement payant

En 1985, la municipalité de Joinville-le-Pont mettait en place un stationnement payant. Quelques mois plus tard, fin 1986, elle y renonçait… non sans que l’opération ait coûté fort cher aux usagers mais aussi aux contribuables, puisque la ville dut payer un dédommagement de 355 000 francs (55 000 euros) pour rompre un contrat totalement déficitaire. Pouvez-vous nous transmettre un bilan de cette opération et nous faire savoir si cette expérience a été prise en compte dans vos concernant le stationnement à Joinville ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans conseil municipal
commenter cet article

commentaires

joinvillais attentif 12/02/2013 13:29


Le conseil municipal du 5 février a offert un bien triste spectacle. Un Maire gonflé d’orgueil et de suffisance entouré de courtisans serviles qui expliquent que tout ce qui s’est fait avant eux
était nul et que depuis qu’ils sont en place leurs réalisations forcent l’admiration. Mais comment a fait Joinville pour vivre jusqu’en 2008 ? on se demande bien. En ce qui concerne le débat
d’orientation budgétaire, comme en pareille occasion, il n’y a pas eu de débat, mais une longue et pénible litanie du maire adjoint aux finances qui a lu avec grande difficulté ( buttant à chaque
mot) un discours qu’il n’a certainement pas écrit tellement on sentait qu’il ne le maîtrisait pas. Il a expliqué avec force superlatifs que le budget construit par la majorité municipale
permettrait à la population d’accéder en 2013 au nirvana, rien de moins. Et pourtant, quels sont les projets en évoqués ? de l’urbanisme conçu par des bétonneurs : rue de Paris, bientôt
défigurée par des blockhaus à 7500 euros du m2 où on va entasser la population. Un bâtiment hideux dédié à la danse ou plus exactement 3 salles de dans de 100 m2 chacune pour un montant estimé à
3,3 millions d’euros. Soit 11 000 euros du m2 . Pas franchement donné. Un immeuble de bureaux dont l’architecture ne risque pas de faire référence : béton + verre +métal : comme
partout, c'est-à-dire froid et moche. Alors que Paris ne densifie plus depuis des années, il est encore des petits maires de banlieue pour se laisser convaincre par quelques promoteurs peu
scrupuleux que l ‘avenir est dans le béton.


La population lucide ne se laissera pas abuser encore longtemps.

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes