Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Le durable n’a pas duré longtemps

Publié par Benoit Willot sur 31 Mai 2013, 23:05pm

Catégories : #environnement

Tribune libre des élus de gauche de la liste Joinville en mouvement, parue dans « Joinville-le-Pont magazine » (juin 2013).

Retrouvez les anciennes tribunes libres sur la page : Tribunes libres de la liste Joinville en mouvement.

 

 

C’était un des grands engagements du début du mandat du maire en 2008 : mettre en place une instance de concertation dans le domaine environnemental à Joinville-le-Pont. Le Comité consultatif environnement était mal né, puisqu’il excluait d’emblée nombre d’associations qui auraient pu y faire entendre des voix intéressantes ; mais il avait cependant pu apporter d’intéressantes contributions sur les questions de l’arbre ou des circulations cyclables notamment.

Depuis décembre 2011, le comité a cessé d’être convoqué. Si le maire annonçait en février 2013, en réponse à une question d’un membre de notre groupe (Yves Tamet), qu’il serait « prochainement réuni », c’était pour préciser que le « temps de la réflexion » était terminé. D’ailleurs, on attend toujours ladite convocation.

L’association Joinville écologie avait été un des piliers de cette instance, et s'y était beaucoup investie depuis 2009. Mais le maire a considéré deux ans plus tard qu’il s’agissait « d’une association politique » et qu’il n’en avait plus besoin. Les membres de ce mouvement ont pris acte de la rupture et démissionné du Comité au début de cette année, en critiquant de plus une pratique contraire aux principes adoptés, par exemple en ce qui concerne le patrimoine arboricole.

Parmi les grands enjeux environnementaux qui étaient sur la table du conseil municipal il y a cinq ans, on remarquera que la plupart n’ont pas bougé d’un pouce. La protection phonique des riverains de l’autoroute n’est plus un enjeu pour le maire, qui a abandonné toute action dans ce domaine et laissé les associations se débrouiller seules. L’assainissement de l’eau de la Marne par la limitation des rejets venant du viaduc autoroutier a également été passé aux oubliettes. Et la protection contre le risque de crue, avec la réfection de la vanne-secteur de l’écluse de Saint-Maur / Joinville a fait l’objet de nombreuses annonces, sans l’ombre d’une réalisation quelconque.

Quant aux itinéraires cyclables, si les pistes réalisées par le conseil général ont vu le jour, la municipalité a réussi à en supprimer ces dernières semaines dans le quartier des Canadiens.

Décidément, l’intérêt affiché par la majorité sortante en faveur du développement durable n’a pas duré longtemps.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents