Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Le gardiennage du Foyer des Canadiens

Publié par Benoit Willot sur 15 Novembre 2009, 00:05am

Catégories : #vie sociale

En janvier 1997, la municipalité de Joinville-le-Pont décide de vendre la résidence de personnes âgées des Canadiens (rue des Réservoirs) à une obscure société, la Sarl Les érables. La délibération est votée par tous les membres de la majorité municipale d’alors qui comprend, sous la houlette du maire, Pierre Aubry, trois membres de l’actuelle municipalité : Olivier Dosne, le maire actuel (Ump), Jean-Jacques Gressier et Marie-Paule de Fabrègues, adjoints au maire. C’est cette dernière qui, en tant que rapporteur, présenta la délibération au vote.

L’acquéreur revend les logements à des acheteurs individuels. La ville garantit le maintien d’un gardien jusqu'au « départ du dernier résident », notamment dans une lettre à l’ensemble des personnes âgées logées du 17 avril 2000 ; elle assume les coûts d’entretien et de gardiennage, qui reviennent normalement à un propriétaire.

L’engagement est difficile à tenir, et il est petit à petit rogné : en janvier 2003, il n'y a plus de garde de nuit ; depuis avril 2005, les gardes des week-ends et pendant les vacances de l'employé municipal ne sont plus assurées. Dans un courrier du 15/05/2005, Mme Marie-Paule de Fabrègues, alors conseillère municipale, proteste contre cette réduction du gardiennage du foyer et assure que le maintien d’un gardien est un engagement moral « qu’il fallait à tout prix respecter. »

Pourtant, la municipalité à laquelle appartiennent Olivier Dosne, Jean-Jacques Gressier et Marie-Paule de Fabrègues a informé les résidents du foyer des Canadiens de la fin du gardiennage le 30 novembre 2009.

Avec le soutien de plusieurs propriétaires privés, les cinq personnes toujours en place ont rédigé une pétition demandant le respect des engagements pris. Les dix-huit occupans de l'immeuble l'ont signée et elle a été remise au maire le 22 octobre.

J’interpellerai le maire sur cette question lors du conseil municipal du 1er décembre 2009.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents