Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 22:25

Les parents d'élèves de l'école maternelle P'tit Gibus dans le quartier de Palissy, à Joinville-le-Pont, occupent les locaux pour protester contre les conditions de rentrée.

Voici le constat qu’ils ont fait : l’école compte 5 classes de 31 enfants ; toutes les classes sont à double niveau ; 8 enfants nés en janvier 2009 et placés en liste d'attente ont été refusés à la rentrée. Enfin, 3 enfants présentant un handicap sont scolarisés sans assistants de vie scolaire (AVS), malgré la surcharge des classes.

Les parents sont restés en nombre devant d'école en début de matinée et une dizaine d'entre eux se sont installés dans le bureau de la directrice toute la journée. Ils sont responsables de la porte d'entrée de l'école.

Les conseillers municipaux de l'opposition sont passés soutenir le mouvement et Virginie Tollard, maire adjointe, est venue représenter la mairie.

À la demande expresse des associations de parents, Fcpe, Unaape et Peep, l’inspecteur de circonscription de l’éducation nationale, M. Vergeylen est venu à l’école. Il a proposé de transféré des enfants vers l’école du quartier de Polangis, mais les parents, qui savent que l’école en question est déjà bien chargée, n’ont pas accepté.

Pour les représentantes de la Fcpe, Nadia Catenne et Stéphanie Monge-Duplaix les programmes immobiliers actuellement prévus devraient apporter « environ 2 000 joinvillais en plus dans les 3 ans. »

Face à l’intention des parents de poursuivre l’occupation jusqu’à ce qu’ils obtiennent satisfaction, un rendez-vous a été pris avec Mme Rohée, inspectrice d'académie adjointe, pour mercredi 14 septembre.

Les représentants des parents ont enfin décidé d’informer, par courrier, William Marois, recteur de l'académie de Créteil, qui peut observer l’école maternelle en voisin pour qu’il réside à quelques mètres de là.

DSCN0811.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans écoles & collèges
commenter cet article

commentaires

insoumis Joinvillais 14/09/2011 15:21



 


Monsieur le député Maire pharmacien ex-conseiller régional Dosne n'est il pas parlementaire UMP ?


N'est il pas d'accord avec les coupes budgétaires entrainant la baisse des effectifs à l'éducation nationale qui se
traduisent à Joinville comme ailleurs en France par la fermetures de classes ?


Pourquoi en appeler au Recteur d'académie comme il l'indique sur son blog ? Alors que ce dernier doit composer avec les
effectifs et les budgets qui lui sont alloués .


M.Dosne va-t-il aller dire le fond de sa pensée au Premier Ministre ou au ministre des finances et expliquer qu'il n'est
pas d'accord avec la politique de rigueur budgétaire qui est menée?


A moins que le seul but de M. Dosne ne soit d'obtenir un régime de faveur pour l'école P'tit Gibus, ce qui ne serait pas
étonnant et traduirait à merveille son grand sens de l'équité .


On ne peut pas défendre avec acharnement les choix politiques de l'UMP et ne pas vouloir subir les conséquences de ces
mêmes choix. Cela s'appelle de l'incohérence, de l'inconstance voire de l'irresponsabilité.


 



mystick 13/09/2011 21:28



Avec les constructions des hauts de joinville (qui semblent en stand by depuis quelques semaines), et l'absence de projet d'agrandissement ou de construction d'une école (ou alors que l'on nous
informe du contraire), on peut imaginer ce que seront les classes du quartier dans un futur proche;


Mysick



joinvillais inquiet 13/09/2011 16:53



 


M. Dosne va bien évidemment trouver la solution à l'assemblée nationale. Dormez tranquilles bonnes gens, vous pouvez lui faire confiance.



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes