Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 23:11

Suit à mon article dans le bulletin municipal de Joinville-le-Pont en octobre 2009 (voir Loger les bébés avant qu’ils deviennent collégiens), qui démontrait une baisse du nombre de locataires Hlm à Joinville-le-Pont, certains, dans la majorité municipale, ont enclenché une polémique.

Chantal Durand, maire adjoint et présidente de l’Office municipal public de l’habitat, m’a traité publiquement de « menteur », le 8 octobre 2009 lors de l’inauguration de la rénovation l’immeuble de la rue de Paris. Elle assure qu’il y aurait, selon la préfecture 2148 logements sociaux à Joinville sur 8128 logements au total, soit 26,3%. Quelques minutes plus tard, citant toujours comme source la préfecture, le maire, Olivier Dosne (Ump) a parlé, quand à lui de 27,11%.

J’avais, quant à moi, parlé de 23,8% de locataires HLM à Joinville en 2006, pourcentage en baisse par rapport à celui de 1999, qui était de 26,1%.

Me serais-je trompé, aurais-je « menti » ?

Regardons les chiffres en nous fiant aux données vérifiables. Il y a trois sources, tout ce qu’il y a de plus officielles, qui calculent des choses légèrement différentes et que nous allons examiner.

Tout d’abord, il y a l’Enquête sur le parc locatif social (EPLS) est conduite chaque année par le Service de l’observation et des statistiques du Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer. Ses résultats sont diffusés par l’Union sociale pour l’habitat d’Île de France (AORIF). L’enquête 2009 donne 2234 logements pour Joinville.

La deuxième source est celle des données de l’observatoire du logement social en Île de France, créé en 2001 par cinq organismes publics, qui calcule le Parc de logements sociaux par commune (PLS). L’enquête 2007 donne 2173 logements pour Joinville.

Il y a enfin l’Insee qui diffuse les résultats du recensement national pour l’année 2006 et qui donne des informations sur les « locataires d’un logement HLM loué vide » et compare ces données au nombre total de résidences principales. L’Insee est le seul organisme à produire un taux (pourcentage du nombre de locataires d’un logement HLM loué vide divisé par le nombre total de résidences principales) et à le comparer d’un recensement à l’autre. L’Insee compte 1936 locataires d’un logement HLM loué vide, représentant 23,8% des 8124 résidences principales de Joinville-le-Pont en 2006 ; en 1999, il y en avait 1985 soit 26,1% des 7596 résidences principales.

La différence entre les chiffres de l’Insee et ceux des enquêtes EPLS et PLS est liée au fait que l’Insee compte les locataires de résidences principales occupant effectivement un logement. Certains logements classés comme logements sociaux par les autres comptages peuvent être vacants ou cédés en accession à la propriété par exemple.

Ce sont les chiffres Insee que j’ai, en citant mes sources et de manière explicite, mentionnés dans mon article. Son contenu est vrai et vérifiable. La baisse du nombre de locataires de logements sociaux à Joinville est un fait. La diminution conséquente de la part des locataires du parc Hlm dans Joinville est une réalité.

Ceux qui me critiquent pourraient pourtant faire le même effort que moi pour diffuser des données précises et contrôlables. C’est l’inverse qui se passe : lorsque j’ai demandé, début septembre, à connaître le nombre de demandeurs de logements inscrits à Joinville-le-Pont auprès de l’office public de l’habitat municipal, le directeur m’a déclaré qu’il allait me répondre, mais qu’il devait d’abord consulter la présidente. Après l’avoir consultée, il m’a recontacté pour me dire que Chantal Durand m’appellerait elle-même pour me donner l’information. J’attends toujours…

Voici les données et leurs sources.

Données du recensement national de la population

Source : Insee, Joinville-le-Pont

LOG T7 - Résidences principales selon le statut d'occupation

Résidences principales selon le statut d'occupation

 

2006

1999

Nombre

%

Nombre de personnes

Ancienneté moyenne d'emménagement en année(s)

Nombre

%

Ensemble

8 124

100,0

16 965

14

7 596

100,0

Propriétaire

3 877

47,7

9 005

18

3 542

46,6

Locataire

4 013

49,4

7 476

11

3 748

49,3

dont d'un logement HLM loué vide

1 936

23,8

3 950

15

1 985

26,1

Logé gratuitement

235

2,9

484

10

306

4,0

Sources : Insee, RP1999 et RP2006 exploitations principales.

Données de l’Enquête sur le parc locatif social (EPLS)

Source : AORIF, Joinville-le-Pont

Raison sociale du bailleur

Nb total logements

EPLS 2006

Nb total logements

EPLS 2007

Nb total logements

EPLS 2008

Total

2148

2227

2270

 

Données de l’observatoire du logement social en Île de France

Source : OLS, Joinville-le-Pont

 

2000

2003

2004

2006

2007

Parc de logements sociaux (PLS)

2046

2046

2086

2086

2173

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans logement
commenter cet article

commentaires

Michel 20/10/2009 19:01


Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, dans cette majorité. Ils sont décidément pitoyables !!!!!!!!!!!


bibi 10/10/2009 17:44


Dosne  et sa majorité sont une honte pour Joinville.DOSNE a tpoujours  méprisé les petites gens et fait augmente les loyers des plus pauvres et ferme le centre d'hebergement d'urgence, le
service emploi pour les demandeurs d'emploi.
Il ne fait que de la propagande et ne pense qu' à ses interêts personnels, sa pharmacie et fuit tous les débats.Il passe son temps à critiquer l''opposition et faire des coups bas à ses opposants.
C'est vraiment le dictature..et le détracteur
GRESSIER a t-il réglé ses comptes de campagne ou les a t-on réglé pour lui?
QUANT à DURAND la girouette ? Iks ont tous un point commun leur interêt personnel. Les JOinvillais ont compris.Patience, patience, l'opposition toute entière va cotre attaquier je l'espère


locataire rue de paris 10/10/2009 10:49


j'ai pas entendu votre nom cité par me durand, vous jouez la victime comme toujours


un locataire HLM dans une co pro 10/10/2009 08:19


Voilà un article qui s'appuie sur des éléments vérifiables. Vous citez vos sources.
Plutôt que de vous malmener dans ses propos, Madame le premier maire adjoint devrait vous répondre par écrit et, comme à votre habitude, vous accepteriez de publier sa réponse.

Son attitude au cours d'une manifestation publique prouve qu'elle lit  {ou qu'on lit pour elle] votre blog, alors, j'en profite pour lui passer un message : " s'il vous plait Madame c'est
bientôt la discussion sur l'augmentation des loyers, pouvez vous nous épargner, nous allons dejà devoir supporter les impots locaux que votre majotié a votés."    


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes