Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Luc Carvounas réélu à la tête des socialistes val-de-marnais

Publié par Benoit Willot sur 19 Novembre 2012, 00:01am

Catégories : #Parti socialiste

Le sénateur-maire d’Alfortville, Luc Carvounas, a été réélu le 15 novembre 2012 premier secrétaire fédéral du parti socialiste.

Luc Carvounas, qui était seul candidat, a donc recueilli tous les suffrages exprimés, mais il y a eu 19% de votes blancs ou nuls parmi les 2 891 adhérents du Ps dans le département.

Une partie de ces votes s’expliquent par le regret, affiché par certains militants, que le jeune premier secrétaire ne se soit pas encore conformé aux règles internes sur le cumul des mandats. À Joinville-le-Pont, les votes blancs et nuls ont atteint 61%.

Âgé de 41 ans, Luc Carvounas est devenu maire-adjoint en 2001 puis a été élu conseiller général en 2008. Il rentre au Sénat en 2011 avant que l’actuel député, René Rouquet, ne lui laisse en mars 2012 la place de maire d’Alfortville, une des plus anciennes communes de gauche en France.

Proche du ministre de l’intérieur, Manuel Valls, il dirige le Ps du Val-de-Marne depuis 2008 et a réussi à apaiser des tensions internes, autrefois assez fortes. Il a également été l’artisan des victoires électorales qui ont permis à la gauche de gagner plusieurs sièges de parlementaires aux sénatoriales et aux législatives de 2012.

Luc Carvounas a enfin intégré l’équipe du nouveau premier secrétaire du Ps, Harlem Désir, en devenant le 17 novembre 2012 secrétaire national aux relations extérieures.

200px-CARVOUNAS.EDITO.jpg

Luc Carvounas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Résistance 30/01/2013 13:47


Carnouvas, « secrétaire aux relations extérieures » du PS comparant le PCF au FN, il fallait oser ! (Jean-Luc Mélenchon).


Carnouvas est probablement en service commandé, mais il s'y prend très mal. Il devrait se calmer.


Quelque chose me dit que les élections municipales qui arrivent vont assez mal se passer pour une gauche profondément divisée...


A la grande joie des élus UMP.


Le PS est en train de perdre les pédales. 


 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents