Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Mondor : le cœur tient

Publié par Benoit Willot sur 2 Novembre 2011, 22:59pm

Catégories : #santé

Xavier Bertrand a déclaré devant les députés, mercredi 2 novembre 2011, que le service de chirurgie cardiaque du centre hospitalier universitaire (CHU) Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne) ne fermerait pas.

En faisant cette annonce, le ministre du travail et de la santé a désavoué une décision de l’agence régionale de santé (ARS) d’Île de France. Mais il a indiqué s’être appuyé sur un rapport que venait de lui remettre l’inspection générale des affaires sociales (IGAS) concernant les difficultés qu’a rencontré l’établissement : « ce service, a déclaré X. Bertrand, et l’hôpital Henri-Mondor ne doivent pas être pénalisés en raison de ces problèmes passés. Il a repris une activité, en termes de quantité, des plus satisfaisantes et des plus favorables. »

La restructuration au sein de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) devait se faire au profit de trois hôpitaux de Paris intra-muros. Elle avait entraîné, contre elle une forte opposition des personnels, des élus (dont ceux de Joinville-le-Pont) et des responsables universitaires. La coordination de défense de la chirurgie cardiaque à Mondor a recueilli 110 000 signatures sur sa pétition.

Le Dr Fabien Cohen, qui préside la coordination a réagi en montrant sa satisfaction devant « une victoire de la raison et de la mobilisation ». Dans un communiqué, la coordination et l’intersyndicale (Cgt, Cfdt, Sud santé) commentent que c’était une erreur de ne pas entendre les acteurs de terrain. Elle souhaite que cela débouche sur un développement du groupe hospitalier en lien avec son université (Paris-Est Créteil, Upec).

 

MONDOR.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents