Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Munichois, munichoise

Publié par Benoit Willot sur 15 Juillet 2010, 23:08pm

Catégories : #Ump

Munich, comme Vichy, sont de jolies villes. Mais elles éveillent dans la mémoire collective de douloureux souvenirs, ceux de la honte et du renoncement face à la barbarie nazie. C’est pourquoi ce sont des références qu’il faut manier avec une certaines prudence.

J’ai lu, daté du 14 juillet 2010, un article signé du maire de Joinville-le-Pont, Olivier Dosne (Ump) sur son blog et intitulé « Pourquoi Villepin joue un jeu dangereux ». En fait, l’article est emprunté au journaliste Ivan Rioufol, et a d’abord été publié sur un blog du quotidien officiel de la droite, Le Figaro. Mais pour que personne ne se méprenne, Olivier Dosne conclut son emprunt : « Oui, Villepin joue un jeu dangereux et je partage cette analyse. »

L’élu Joinvillais cautionne donc le contenu de l’article en question. L’ancien premier ministre aurait un discours qui « se confond avec celui de l'opposition ». Il serait coupable d’un refus « de s'opposer au très réel totalitarisme djihadiste », ce qui serait « une manière de reproduire l'attitude munichoise de naguère. »

Mais il y a autre chose de fort intéressant dans le papier en question. C’est que loin de se focaliser sur la seule personne de l'ancien premier ministre, il s’en prend à tous ses partisans.

Et en particulier à celle qui est désormais la secrétaire général du mouvement fondé en juin par Dominique de Villepin, République solidaire, Marie-Anne Montchamp. Elle est, comme les autres villepinistes, dénoncée pour son « troublant aveuglement » et sa « lâcheté »

Mais cette Marie-Anne Montchamp, est aussi la députée de la 7ème circonscription du Val de Marne, c’est-à-dire l’élue de Joinville, Nogent, Saint Maur et Champigny. Et elle avait pris pour suppléant un certain Olivier Dosne…

Fut-elle aveugle alors en le choisissant ?

  Marie-Anne Montchamp et Olivier Dosne, alors sur les mêmes affiches (2008)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

glandidus 19/07/2010 15:21



Face à des résultats et à une image catastrophique à Joinville, l'UMP représente la dernière bouée de sauvetage de Mr Dosne. Pour combien de temps encore espère-t-il faire illusion ?



Cinpisink 16/07/2010 23:11



Laissez pisser le mérinos... En 2012, la MAM locale ne sera pas réélue, et Monsieur le Maire de. Joinville, lui patientere encore 2 ans avant de retrouver pour de bon les comptoirs de son
officine.


Assieds-toi au bord du marigot et tu verras passer le cadavre de ton ennemi.



joinvillais d'en bas 16/07/2010 11:08



 


Mais pourquoi Mr Dosne lâche-t-il aujourd'hui Mme Montchamp ?


Alors qu'il ne tarissait pas d'éloges envers celle qui l'a propulsé dans le grand cirque de la politique en le prenant comme suppléant.


L'explication ne viendrait elle pas du cadeau que lui a fait l'UMP en le positionnant en 5ième position de la lista UMP aux élections régionales l'assurant ainsi de son élection ? Malgré un échec
cinglant à Joinville.


Ça sent la tractation politicienne : un poste de conseiller régional contre l'abandon de tout soutien à Mme Montchamp devenue Villepiniste par dépit et par conséquent antisarkosyste .


Il est vrai qu'elle pourrait envisager de se présenter aux législatives en 2012 dans la 8ième circonscription qui regroupera à ce moment là Joinville St Maurice Maisons-Alfort et Charenton.


Mais là est installé depuis longtemps Mr Herbillon Député et Maire de Maisons-Alfort.


Pour remercier ses amis de l'UMP Monsieur Dosne doit trahir celle qui a toujours été sa plus fidèle alliée qui l'a aidé à conquérir la Mairie et qui un temps ( 14 mois ) lui a permis d'être
député.


Monsieur Dosne pense ainsi pouvoir rejoindre le clan très fermé des personnalités de droite du département et ainsi être assuré de leur soutien lors des futurs consultations électorales.


Mais a -t-il pensé aux électeurs Joinvillais ?


Sa politique municipale étant si désastreuse, tout le monde sait qu'il ne sera pas réelu en 2014 et les soutiens de l'UMP, qui sont loin d'être acquis, ne pèseront pas lourd face à l'envie
légitime des Joinvillais de tourner définitivement la page Dosne. Il aura alors tout le temps d'aller à la chasse à Pithiviers.


 



liliane reuschlein 16/07/2010 07:47



"Cette Madame Montchamp" dont vous parlez est comme Mr de Villepin A mon avis (mais ce n'est que mon avis) Il leur faut "rebondir " politiquement pour les prochaines échéances (à des degrés
divers certes).


En effet, plus de 7ème circonscription pour l'une et une envie de 2012 pour l'autre.


Je peux comprendre cette envie de ne pas quitter la scène, je comprends moins que pour exister, on vote sans mesurer l'ensemble d'une situation....pour le plaisir de s'opposer.


Le sujet dont il est question est important, grave, sensible, comme vous voudrez celà dit , il existe , et mérite un examen attentif et réfléchi de la part de toutes "les sensibilités"
politiques.


C'est, encore de mon point de vue, un sujet qui devrait rassembler. Alors, effectivement, certaines comparaisons sont sans doute un peu "rugueuses" dans cet article, mais je pense tout de même, à
l'instar de Monsieur Dosne, que ce nouveau groupe n'a pas tellement motivé son vote au regard de la situation, mais a plutôt réagi épidermiquement...et, ce peut être dangereux.


Par ailleurs, je trouve très intéressants les morceaux choisis de la lettre ouverte de Madame Roudy à M Ayraud; de même le positionnement de Monsieur Vals


Comme quoi!!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents