Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 16:57

Pierre Aubry, ancien député du Val de Marne, ancien conseiller général et ancien maire de Joinville-le-Pont (1983-2008) a publié le communiqué suivant, daté du 19 novembre 2009 : « A Joinville-le-Pont, l'ouverture du Centre d'hébergement d'urgence de l'avenue Galliéni, a été décidé en 1998, par l'équipe municipale que je conduisais en tant que Maire.

« Cette initiative est donc née de la prise de conscience d'élus de proximité que sont les élus locaux, afin d'apporter une réponse concrète à la détresse d'hommes et de femmes touchés par l'exclusion.

« Cette structure d'accueil, certes modeste, répondait avec pragmatisme et humanité à une urgence sociale bien réelle. Son fonctionnement était assuré par un partenariat de la ville et d'associations qui viennent en aide aux plus démunis. Je tiens d'ailleurs à rendre hommage à tous leurs bénévoles et à les remercier vivement pour leur générosité et leur grand dévouement.

« D'éventuelles mises aux normes nécessaires à l'utilisation du local ne peuvent être qu'un mauvais prétexte pour justifier le choix de sa fermeture, pour la seconde année consécutive.

« Il faut donc mettre cette décision sur le compte d'une absence de volonté de la municipalité actuelle, voire plus grave, sur l'intention délibérée et affichée de ne pas exercer les solidarités envers les plus vulnérables d'entre nous.

« Au delà des postures, la réouverture du centre reste un impératif.

« Le Maire et Conseil Municipal sont au service de tous. Ils ne doivent donc en aucun cas ignorer certains et notamment les plus fragiles : c'est là un des grands enseignements du mandat d'élu local. »

Gérard Outtier, conseiller municipal de Joinville-le-Pont (divers droite) et ancien maire-adjoint, a fait la déclaration suivante : « bien entendu, j'apporte mon soutien à cette opération, qui ne doit être, pour ce que je pense, ni de gauche, ni de droite, mais simplement une action de bon sens. Cette structure d'accueil mise en place sous l'impulsion de Pierre Aubry, pouvait accueillir des Joinvillais en extrême détresse, dans une période où il n'existait pas encore la loi DALO.

« Après passage de la commission de sécurité du vendredi 14 novembre 2008, il eût été plus judicieux de faire des aménagements appropriés de sécurité, plutôt que d'entreprendre des travaux d'embellissements des chaussées de Joinville , d'un coût trop onéreux et pas forcément d'une urgence folle. »

L’ensemble des élus de gauche de Saint Maur des Fossés (Saint Maur solidaire) et de Joinville-le-Pont (Joinville en mouvement) ont également soutenu l’appel, de même que les formations politiques locales (Pcf, Ps, Prg, Verts).

Michel Laval, ancien conseiller municipal écologiste de Joinville-le-Pont, secrétaire général de Joinville-Ecologie, a transmis le message suivant : « Adhérent depuis de nombreuses années à la Fondation Abbé Pierre et à ATD-Quart Monde, seul représentant de l'opposition au Conseil d'Administration du CCAS [centre communal d’action sociale] de Joinville pendant la précédente mandature, je suis très sensible à cette problématique. Je vous informe donc par le présent courriel que je soutiens sans réserve la demande de réouverture du CHU de Joinville, après des travaux de remise aux normes à effectuer de toute urgence pour une remise en service la plus précoce possible (avant l'hiver). »

N’oubliez pas : la fête de la réouverture du centre de Joinville et pour le droit à l’hébergement d’urgence c’est samedi 21 novembre 2009 devant le 39, avenue Gallieni (Joinville-le-Pont) à 11h.

 Pierre Aubry, ancien député du Val de Marne (Ump)

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans mal-logés
commenter cet article

commentaires

Eric 22/11/2009 19:31


Pensez vous que Monsieur Aubry père et fils, Outtier, Laval,Oudjebour des responsables d'associations présents soient des gauchos ou gauchistes décerébrés?.
Il sont tout simplement humanistes et pour une cause juste et digne. Tout ce que vous n'êtes pas monsieur Louis.
Quant à votre champion Dosne, il a vidé les portefeuilles de pauvres travailleurs joinvillais en augmentant trés fortement les impôts locaux pour qui poourqoui certainement pas pour les SDF? NI
POUR LES CHÖMEURS car depuis qu'il est maire il a décidé de fermer ces services publics.
Par contre l'immeuble de sa pharmacie lui est préservé. Comment s'appelle cela monsieur LOUIS.
Vos propos xénophobes sont à vomir, continuez à soutenir votre champion.


Madeleine 21/11/2009 20:53


"Comment se tue en nous l'amour ? Trois degrés : souffrance, indignation, puis indifférence. La souffrance use l'amour, l'indignation le brise, et on arrive ainsi à l'indifférence finale."
Charles-Augustin Sainte Beuve

Vous devriez vous en inspirez madame de Fabrègues!!!
Vous m'avez très franchement déçu, surtout quand on connait votre engagement à la paroisse. Pour beaucoup vous n'êtes plus crédible et surtout ne faites plus de morale et de charité chretienne qui
finalement pure hypocrisie


ni de gauche ni de droite 21/11/2009 19:28


Mais qui êtes vous,Louis, pour vous permettre de tels débordements? Vous avez tort de penser qu'en insultant Pierre Aubry et l'équipe de gauche, vous minimiserez ce qui a été fait
aujourd'hui et par le passé.  cachez-vous, taisez vous, disparaissez, vous ternissez Joinville....vous êtes un nul et je ne pense pas que l'équipe actuellement en place puisse être fière de
vous compter parmi ses "amis" si, du moins, par vos propos atrabilaires vous pensez la défendre
Nous ne sommes surement pas du même monde, Monsieur, et c'est tant mieux!!


Révolté 21/11/2009 19:03



Je suis complétement d'accord avec le précedent commentaire.
Pourquoi monsieur Dosne n'est il pas venu ce matin expliquait sa volonté politique de fermer le CHU. PIERRE Aubry, ancien maire a eu le courage de venir et de prendre position même si lorqu'il
était maire tout n'était pas  parfait.
Ou était Dosne ce matin? dans sa pharmacie, au salon des gourmets pour inaugurer le bon caviar et le bon vin à la bonne santé des sans abris.
C'est à rien y comprendre, le préfet qui était jeudi à Joinville pour encourager les bénévoles parce que e 115 croule déjà sur les appels et que deux Joinvillais sont déjà dans la rue.
Que fait il, cet homme est inhumain, surtout que ce n'est pas son argent, c'est de l'argent public qui appartienne à tous les Joinvillais.
En revanche il n'a pas hésité une seconde pour renouveller son espace de luxe avec climatisation
Comme



insoumis joinvillais 21/11/2009 14:06



Comment Pierre Aubry, Maire pendant 25 ans, avec la popularité qu'on lui connait, pourrait il être jaloux de Mr Dosne qui en 1 an 1/2 de mandat a déjà déçu tous les Joinvillais et continue à se
ridiculiser en défendant une position inacceptable et incomprise même au sein de sa propre équipe.
Ce n'est pas en choisissant l'agression et l'insulte que vous arriverez à masquer l'incapacité de vos amis élus de la majorité municipale.
Décidément, il a bien de la chance, Mr le Maire de vous compter parmi ses fidèles : raciste et  facho!!! on n'en attendait pas moins.



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes