Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Opérations d’urbanisme au conseil municipal

Publié par Benoit Willot sur 24 Juin 2010, 23:05pm

Catégories : #conseil municipal

Le conseil municipal de Joinville-le-Pont se réunit en mairie le mardi 29 juin 2010 à 20h30 (entrée libre).

L’assemblée aura à traiter notamment des points suivants :

  • De nouvelles étapes concernant la Zac des Hauts de Joinville (dossier de réalisation, programme d’équipements publics, enquête parcellaire…) ;
  • La modification du plan local d’urbanisme liée au projet de construction sur le parking du RER (qui implique la suppression de ce parc de stationnement) ;
  • La vente de l’immeuble de l’ancien centre socio-culturel Jacques Prévert ;
  • Le renouvellement de la concession de gestion des marchés forains.

Vous pouvez télécharger ici l’ordre du jour du conseil municipal.

Enfin, les élus de gauche du groupe Joinville en mouvement poseront trois questions sur l’ancien immeuble Logo (rue de la Liberté), la sécurité avenue du président Wilson et le statut réel des réponses apportées aux questions orales posées lors de précédents conseils.

Vous trouverez ci-dessous ces questions:

Ancien immeuble Logo, rue de la Liberté

L’ancien siège de l’entreprise Logo, rue de la Liberté à Joinville semble aujourd’hui quasiment laissé à l’abandon. La façade se dégrade régulièrement et aucune activité n’est venue remplacer celle qui existait avant le transfert des équipes vers d’autres sites. Qu’en est-il du devenir de ce bâtiment ?

Sécurité avenue du président Wilson

De nombreux riverains et usagers du gymnase trouvent dangereux l’aménagement de l’avenue du président Wilson : une signalétique peu claire et incitant plutôt à accélérer qu’à freiner (fin de zone 20, absence de l’ancien "cédez le passage") ; pas de différenciation au sol permettant d’identifier les lieux de traversées ; stationnement permanent de véhicules au milieu de la voie publique qui gêne et la circulation et la visibilité.

Ces questions posent un problème de sécurité pour les piétions, et pas seulement les écoliers. Elles ont été soulevées par les associations de parents d’élèves et dans ce conseil même, mais aucun correctif n’a été apporté à ce jour. Que comptez-vous faire, et quand, pour améliorer la sécurité sur ce tronçon de voie ?

Réponses aux questions posées

L’article L2121-19 du code électoral stipule que « les conseillers municipaux ont le droit d'exposer en séance du conseil des questions orales ayant trait aux affaires de la commune » et notre règlement intérieur prévoit, dans son article 3, que ces questions auront une réponse. Mais nous nous interrogeons sur certaines des réponses qui nous ont été fournies et sur les suites réellement données par l’exécutif municipal.

Ainsi, entre autres, qu’en est-il de l’engagement pris le 16 février 2010 « d’étudier la faisabilité de la mise en œuvre de ces double sens cyclable sur l’ensemble de nos voiries classées en zones 30 », alors que cette mesure doit entrer en vigueur le 1er juillet 2010 ? Qu’en est-il de la promesse faite, le 2 mars 2009, d’honorer la mémoire de l’ancien maire et libérateur de Joinville, Robert Deloche ? Qu’en est-il de l’assurance donnée le 29 septembre 2008 sur « l'organisation d'une table ronde sur l'avenir du site [de GTC] avec l'ensemble des interlocuteurs concernés » ?

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julia 25/06/2010 08:59



A propos de sécurité et de pistes cyclable:le quai Gabriel Péri devient bien dangereux pour la raison suivante: les barrières installées pour limiter la circulation sont souvent fermées avec un
cadenas. Cela a les conséquences suivantes:


-les riverains sont obligés de rentrer ou sortir de chez eux en remontant le quai en marche arrière, de jour comme de nuit,et en fin de semaine avec les promeneurs, les poussettes,les enfants en
tricycle ,les cyclistes.... Qui ne comprennent pas la raison de ces manoeuvres et manifestent à raison leur inquiétude.


-De source informée,les rondes de nuit de la police ne sont plus effectuées en raison de l'obstacle que constituent ce type de barrière et les problèmes de sécurité nocturne se sont multipliés et
agravés: bris régulier des rétroviseurs (le mien 3 fois en 6 mois),de pare brise,incendie de voiture,tapage avec combats sur le quai pendant de longues heures.


Nous demandons que les barrières soient échangées pour un système à levage automatique avec un badge pour les riverains et la police.


Nous estimons que la mairie engage sa responsabilité en laissant le système actuel en place.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents